Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 13:28

Les deux nigauds, by Comtesse de Ségur

 

Présentation de l'Editeur


SIMPLICIE et son frère Innocent rêvaient de quitter leurs parents affectueux et leur Bretagne natale.
  Pour ces deux jeunes nigauds le bonheur c'était de vivre à Paris et ils s'en étaient si bien convaincus qu'un jour leurs parents les autorisèrent à partir...
  Que de petites et grandes mésaventures leur aient été réservées au cours de cette nouvelle vie, personne ne pourrait s'en étonner, mais qui, mieux que la comtesse de Ségur, aurait su nous conter ces épisodes avec tant de verve, de bonne humeur et de fantaisie? Autour des nouveaux citadins, des personnages cocasses, exigeants ou attendrissants surgissent, les gaffes et les déboires s'accumulent, la situation se complique comme à plaisir...

 

      A MON PETIT-FILS
ARMAND FRESNEAU


  Mon cher petit, c'est à toi, bon petit habitant de l'excellente Bretagne, que je dédie l'histoire de ces deux nigauds qui préfèrent Paris à la campagne. Tu ne feras pas comme eux, car déjà Paris t'ennuie et la Bretagne te plaît. Reste toujours brave et loyal Breton, et garde-toi de devenir un Parisien frivole, moqueur, vain et inconstant.
    Ta grand-mère,


      COMTESSE DE SÉGUR,
          née Rostopchine.
 

 

FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE



Titre :   Les deux nigauds
Auteur :   Comtesse de   SÉGUR
Edition :   HACHETTE

numéro de référence : 39

NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE ROSE   20/1547/7

ILLUSTRATIONS DE FRANÇOIS BATET    
Couleurs pleine page hors-texte annotées,et
noir & blanc in texte.


Prenant une bêche, il se mit à l'ouvrage.   p 32
Hélène pleurait près de ses pauvres poulets.   p 96
Il mit le tout en lambeaux, brisa les baguettes d'osier.   p 128
La comtesse prit la lettre, la lut, puis la relut.   p 224


1970-5 - Dépôt légal n° 2518, 3e trimestre 1969.

IMPRIMÉ. EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris.
Usine de La Flèche, le 02-09-1970.
20 - 05 - 1547 - 11     Onzième tirage dans la collection   NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE ROSE

© Librairie Hachette, 1930.
Tous droits de traduction, de repro-
duction réservés pour tous pays.

Reliure :   Cartonnage pelliculé, illustrée couleurs in recto
Imprimé en France
par Lienhard et Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE

Nombre de pages : 254       TABLE DES MATIÈRES :   NON

Poids :   207 grammes          Format :   125 x 175 x 19 mm
I.S.B.N :   NON                       Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l' Editeur

 

 

 

EXTRAIT   Les deux nigauds, by Comtesse de SÉGUR   page 62


Les deux nigauds, by Comtesse de SEGUR -image-50-150


PREMIERE PROMENADE DANS PARIS


 La pension était située dans une des rues qui avoisinent le jardin du Luxembourg; ils mirent près de deux heures pour y arriver, parce que les enfants et Prudence s'arrêtaient avec admiration devant chaque boutique, et ne pouvaient se lasser de regarder les étalages. Leurs cris de joie faisaient retourner et rire les passants; la toilette bizarre de Simplicie, qui avait mis sa robe de velours de coton bleu, l'air nigaud d'Innocent, le bonnet de paysanne de Prudence et l'habit râpé du Polonais excitaient les moqueries et les quolibets.
  « Drôles de corps! disait l'un. - Toilettes impayables! disait un autre. - Des échappés de Charenton! s'écriait un troisième. - Combien paie-t-on pour les voir? - Ce sont des faiseurs de tours! - Belle famille à monter à la foire! » etc, disaient des gamins en éclatant de rire.
  Simplicie et Innocent n'entendaient rien, ne s'apercevaient de rien; Prudence commençait à comprendre qu'on se moquait de quelqu'un; elle crut que c'était du Polonais. Cozrgbrlewski voyait bien que ses trois compagnons étaient ridicules; il n'osait rien dire; mais il voyait avec inquiétude quelques gamins s'obstiner à les suivre; d'autres gamins grossissaient leur cortège à mesure qu'ils avançaient. Ils arrivèrent ainsi jusqu'au Pont-Neuf. Les rires des gamins avaient fait place aux huées; Prudence et les enfants s'aperçurent enfin que c'était eux qu'on suivait, que c'était d'eux qu'on se moquait. Prudence s'arrêta tout court au milieu du pont, et se retournant vers son escorte :
  « A qui en avez-vous, polissons? De quoi riez-vous? Qu'avons-nous de drôle?
  - Ha! ha! ha! répondirent les gamins.
  - Voulez-vous vous en aller et nous laisser tranquilles! Je ne veux pas qu'on se moque de mes jeunes maîtres, entendez-vous?
  - Ha! ha! ha! répondirent encore les gamins.
  - Monsieur le Polonais, chassez ces gamins.
  - Des fleurs! s'écria Hélène; j'aime tant les fleurs!
  - Des légumes! s'écria Jules! les fleurs m'ennuient.
    HÉLÈNE
  Des fleurs seraient bien plus jolies et viendraient plus vite.
    JULES
  Des légumes sont bien plus utiles; d'ailleurs, je veux des légumes, et si tu mets des fleurs, je les arracherai.
    HÉLÈNE
  Fais comme tu voudras; je sais qu'il faut toujours te céder.
    BLAISE
  Pourquoi faut-il que vous cédiez, mademoiselle?
    HÉLÈNE
  Pour ne pas être battue par lui et grondée par papa, qui croit tout ce que Jules lui dit.
    JULES
  Allons, vite à l'ouvrage! Béchez, ratissez, pendant que je vais chercher des graines au jardin. »
  Blaise avait envie de résister à Jules et de soutenir Hélène; mais il n'osa pas, et, prenant une bèche, il se mit à l'ouvrage avec une telle ardeur que le jardin fut retourné en moins d'une demi-heure; Hélène l'aidait, mais moins vivement.


Reproduction interdite

 

 

 

 

COUVERTURES   année 1970


 

Les deux nigauds, by Comtesse de  SEGUR     Les deux nigauds, by Comtesse de  SEGUR

 

 

 

 

COMMENTAIRE en ligne


Les deux nigauds, by Comtesse de SÉGUR
www.amazon.fr

 

ANNEXE



Les deux nigauds by, Comtesse de SEGUR
Editeur :   Hachette (1970)
A.S.I.N :   B004SYBZ7G

 

 

 

LIENS



Wikipédia
Les deux nigauds

Wikipédia
Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur

Forum Livres Enfants
Comtesse de Ségur et ses œuvres

 

 

Retour accueil

 

 

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog