Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 11:03

Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS

Présentation de l'Editeur


CETE histoire est celle d'un jeune garnement, casseurs de vitres, tourmenteur de petites sœurs, dévoreur de pots de confitures.
  Son imagination lui suggérant sans cesse de nouveaux méfaits, Jean-Paul quitte sa famille pour vivre une existence errante en compagnie d'un camarade qu'il a entraîné avec lui.
Que d'aventures, souvent cocasses, parfois tragiques, vivront les deux vagabonds!
  Plus d'un siècle de succès ininterrompu a mis ce livre au rang des classiques de la littérature pour la jeunesse. Sous sa présentation moderne, il ne manquera pas de captiver une nouvelle génération de lecteurs.





Préface


VOICI un livre qui a conquis sa place, parmi les classiques de la récréation contemporaine, par des mérites tout à fait particuliers.
  Il est du petit nombre de livres destinés à l'enfance dont le succès n'étonne pas quand on les relit dans l'âge mûr. Il est écrit avec une vivacité, une verve, une abondance, un entrain, une franchise d'allure à la fois sérieuse et bouffonne qui ne sont pas d'ordinaire ce qui distingue la littérature enfantine.
  Jean-Paul Choppart, en effet, ne sort pas comme tant d'autres du laboratoire d'un confiseur. Ce n'est pas un de ces livres trop doux, un de ces livres d'une bénignité, d'un patelinage fade, qu'une école - qui n'est pas la bonne - a amoncelés autour du jeune âge. Il ne rappelle en rien cette tisane littéraire qu'on verse d'ordinaire par petites cuillerées dans l'esprit des enfants.
  C'est, tout au contraire, une sorte de petit torrent accommodé à leurs forces, où l'auteur les baigne hardiment, où il les plonge d'une main alerte et sûre, où il les retient palpitants entre l'inquiétude et le rire jusqu'à ce que le bain ait produit son bon effet.
  L'histoire de Jean-Paul Choppart, en un mot, n'est pas l'éternelle histoire de cet enfant bien sage qu'on propose depuis si longtemps pour modèle aux jeunes générations : c'est l'histoire d'un petit drôle paresseux, volontaire, étourdi, présomptueux et égoïste... C'est le livre des turbulents...

  Je ne vois pas grand-chose à ajouter à ces lignes extraites de la préface que Jules Hetzel écrivait en 1864 pour la 179e édition de Jean-Paul Choppart, édition dont il précisait d'autre part qu'elle était « revue avec soin par l'auteur, rajeunie et débarrassée, en vue des générations actuelles, de ce qui avait pu vieillir dans le livre primitif ».
  Cette version rajeunie étant devenue centenaire, j'ai cru utile de la rajeunir encore, de la rendre plus rapide, plus nerveuse et plus directe - tout en restant fidèle à l'esprit et à la lettre du texte original. Voici donc, rafraîchi et épousseté, cet « affreux Jojo » de 1830 qui a gardé, nous semble-t-il, des qualités toniques indiscutables.

MARC SORIANO.




FICHE   TECHNIQUE   DU LIVRE





Titre :   Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART
Auteur :   Louis   DESNOYERS
Edition :   HACHETTE     numéro : 103

Nouvelle Bibliothèque rose

ILLUSTRÉ PAR ASLAN
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc pleine page in texte.

Le peureux! C'était la lune qui se levait.   page 32
Le premier jour, ils se faisaient un amusement de tout.   page 64
Un petit singe gambadait sur le dos du cheval.   page 96
« Peut-être votre sauvage aimera-t-il mieux un caillou? C'est meilleur. »   128
Vous ne partirez pas sans m'avoir payé!   160


Dép. lég. 3964 - 2e tr. 62

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur - Relieur
Paris-Coulommiers
30.106 - I -6 - 5249

© Librairie Hachette, 1962.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.


Reliure :   Cartonnée;  illustrée couleurs en recto
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 192       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   225 grammes      Format :   115  x  165 mm
I.S.B.N :   NON                Code Barre = EAN :   NON

 




Livre épuisé chez l' Editeur

 




EXTRAIT   Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS   page 63


Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS -image-50-150




  «Et puis, continua Jean-Paul, des étrennes le dimanche pour s'amuser, pour acheter des pommes et des châtaignes! L'état de garçon meunier ne doit pas d'ailleurs être bien difficile. Les moulins, ça va tout seul; il n'y a qu'à se croiser les bras et à les regarder faire. »
  Tous ces avantages réunis, y compris la soupe aux choux, décidèrent enfin Petit-Jacques.
  Quand le meunier revint, Jean-Paul dit oui pour tous les deux, et ce fut marché conclu. Cinq minutes après, ils étaient en fonction, montant des sacs de blé, et les redescendant farine, au moyen d'un gros câble et d'une poulie; ou bien garnissant le moulin, ouvrant ou fermant l'écluse, balayant les greniers, suant, soufflant, se fatiguant de toutes les façons.
  Ils s'en accommodèrent fort bien le premier jour : c'était du nouveau pour eux, c'était du mouvement, c'était donc du plaisir. Ils riaient à la besogne; ils se faisaient un amusement de tout. Le maître ordonnait-il : nos apprentis meuniers luttaient de vitesse; ils ne marchaient pas, ils couraient. Ce fut une journée d'enchantement et de poésie, que couronnèrent dignement la soupe aux choux et le porc frais aux pommes de terre.
  Le second jour, le ravissement commença à décroître. Ils étaient fatigués de la veille, et trouvèrent moins de charme à manœuvrer d'énormes sacs de farine, à monter, à descendre, à balayer.
  Le troisième jour, ce fut bien pis; et pis encore le quatrième, et le cinquième, et le sixième.
  Le fait est qu'ils étaient exténués.
  La soupe aux choux et le porc frais aux pommes de terre les avaient consolés d'abord de beaucoup de désagréments; mais ils finirent par prendre en dégoût, en horreur, ces deux inévitables plats, surtout Jean-Paul, qui soupira bien des fois en songeant, par comparaison, à l'excellente cuisine de la maison paternelle.
  Le père François, de son côté, ne cherchait pas à leur rendre la vie plus douce. Le père François était un fort brave homme : il le leur avait bien prouvé, à la suite du naufrage; et cependant, je ne sais pourquoi, il semblait prendre à tâche d'augmenter chaque jour la rudesse de leurs travaux. On eût dit qu'il avait de secrets motifs pour agir ainsi. Ce qu'il y a de certain, c'est qu'il riait tout bas, à les voir succomber sous des fardeaux sans proportion avec leurs forces, et que, tout haut, il les grondait d'un ton sévère. Jean-Paul avait de plus à essuyer incessamment les vifs reproches de Petit-Jacques.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Les mésaventure de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS       Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS




ANNEXE



Les mésaventures de Jean-Paul CHOPPART, by Louis DESNOYERS
Editeur :   Hachette (1962)
Collection :  : Nouvelle Bibliothèque Rose.
A.S.I.N :   B0000DSY2O
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Louis DESNOYERS

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog