Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 15:36

Les morts qui parlent, by Vicomte Vogüé




Présentation de l'Editeur





Néant








Introduction par Victor Giraud   synthèse





M. DE VOGUÉ a eu dans sa vie une aventure; comme la plupart des grands poètes français du XIXè siècle, comme Chateaubriand, comme Hugo, comme Lamartine, il a voulu jouer un rôle politique. Grand seigneur rallié, il a accepté la République, mais la République ne l'a pas accepté. Il est entré au Palais-Bourbon plein de bonne volonté, et l'a quitté plein de dégoût. Et parmi les triomphes de sa carrière littéraire, son expérience politique lui a été amère.
  Et cependant par la mystérieuse alchimie du génie, M. de Vogüé, de cette amertume, de ses déboires, de ses déceptions, de ses indignations, a su tirer le chef-d'œuvre : Les Morts qui parlent. En une succession de tableaux d'une vie et d'une vigueur admirables, en une collection de portraits d'une vérité et d'un relief saisissants, l'auteur nous fait connaître les coulisses du Palais-Bourbon sous la troisième République. Et, aux intrigues politiques il a mêlé avec un art très ingénieux une intrigue amoureuse, les amours du chef socialiste juif et de la princesse russe. Et autour des héros du roman se meut toute une plèbe de politiciens qui semblent n'écouter que leurs passions et leurs intérêts, mais qui en réalité ne font qu'obéir à leurs instincts ataviques, à la mystérieuse voix de l'hérédité : Ce sont les Les Morts qui parlent. Roman philosophique, roman satirique, le livre a suscité d'ardentes controverses. Nul ne contestera sa haute valeur littéraire : en politique, M. de Vogüé a d'irréconciliables adversaires, dans le domaine de l'art il n'a que des admirateurs.


N.B.

  * Ces pages étaient écrites quand la mort est venue busquement frapper M. de Vogüé. Je n'ai pas cru devoir rien y changer. Mais on me permettra bien, ici, en note, d'exprimer d'un mot, en face de cette tombe si fraîchement ouverte, toute la douloureuse émotion que me fait éprouver la soudaine disparition d'un écrivain qui avait toujours été très bon, et plus qu'encourageant pour moi, et et dont la perte sera très cruellement ressentie, en France et hors de France, par tous ceux qui aiment les lettres, et qui ont la noble religion du talent.




FICHE     TECHNIQUE   DU   LIVRE


 

Agrandir



Titre :   Les morts qui parlent
Auteur :   Vicomte Eugène-Melchior de   VOGÜÉ  
(de l'Académie française)
Edition :  Paris
Nelson, Éditeurs
189, rue   Saint - Jacques
Londres, Édimbourg et New-York

Introduction par Victor Giraud


Reliure :   Relié sur cartonnage pleine toile

Nombre de pages : 444       TABLE  DES  MATIÈRES : NON

Poids :   260 grammes     Format :   110 x 160 mm
I. S. B. N :   NON           Code Barre = EAN :   NON


ANNEXE



Les morts qui parlent, by Vicomte Eugène-Melchior de VOGÜÉ,
Editeur :   Nelson Éditeurs (1941)
Collection :   Nelson
A.S.I.N :   B003BQ0MQW
www.amazon.fr


OUVRAGES DU MÊME AUTEUR




Le Roman russe.
Souvenirs et Visions.
Remarques sur l'Exposition du Centenaire.
Maxime Gorky.
Le Maître de la mer.
Jean d'Agrève.
Syrie, Palestine, Mont Athos.



LIENS



Wikipédia 
Vicomte Eugène-Melchior de VOGÜÉ,

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog