Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 14:24

Les patins d'argent, by Mary Mapes DODGE

Présentation de l'Editeur


  C'EST en Hollande, cette fois, que nous emmenons nos jeunes lecteurs et lectrices qui trouveront dans LES PATINS D'ARGENT un petit roman plein de mouvement et d'action, mais aussi un exposé très attachant des conditions de vie dans ce petit pays si proche de nous et pourtant si peu connu. Sans que ce récit tour à tour émouvant et gai s'en trouve ralenti, l'auteur présente sous leur aspect pittoresque les habitants, leurs joies et leurs soucis. Par touches légères il nous fait comprendre l'histoire et l'existence même de ces « pays bas » patiemment conquis sur la mer, et il nous laisse entrevoir ces cités qui sont de véritables villes d'art, tant par leur architecture que par leurs riches musées.
  Les lecteurs et lectrices de 8 à 12 ans suivront avec enthousiasme la bande joyeuse -- Karl, Peter, Hilda, Katrinka, dans leurs promenades et leurs courses vertigineuses sur les canaux gelés qui là-bas tiennent lieu de routes; et ils seront émus par la situation tragique de Hzans et Gretel, les jeunes héros de ce charmant récit, dont les péripéties et l'heureux dénouement satisferont les plus difficiles.




G F. de 8 à 12 ans.


FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Les patins d'argent
(HANS BRINKER)
Auteur :   Mary Mapes   DODGE
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS.

TRADUCTION DE G. MEKER

est le cent soixante et -unième de la
BIBLIOTHÈQUE ROUGE & OR
Série "Souveraine"


C. O. L. 11.0282     Dépôt légal N° 327

il a été achevé d' imprimer
en Janvier 1952, pour les
Éditions G. P. à Paris
sur les presses de G. Maillet et Cie
à Saint-Ouen

Photogravure S. T. O.

ILLUSTRATIONS DE G. SABRAN
couleurs pleine page hors-texte anotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Une bande joyeuse patinait sur le canal.   p. 11
Je vous présente mon cousin Benjamin Dobbs.   p. 35
Dans une heure on peut être à Haarlem.   p. 47
Madame Brinker refusa de quitter son poste.   p. 65
On voyait aussi des patineurs grissonnants.   p. 77
Peter était maître de la situation.   p. 97
Les femmes ont fait naître une industrie prospère.   p. 109
Guillaume d'Orange, qui n'oublia jamais sa Hollande natale .   p. 117
Jacob fut à demi assommé par un énorme fromage.   p. 125
Une petite forme blottie près de la chaumière.   p. 147
Des perles, des montres pendaient à chaque branche.   p. 159
C'était le calme et le bonheur dans la maison.   p. 171
De jolies filles de la Frise, auréolées de diadèmes.   p. 177
Ce n'est pas beau, chez nous, pour vous recevoir.   p. 185


Copyright 1952 by Éditions G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 191       TABLE DES CHAPITRES : NON

Poids :   348 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur

EXTRAIT   Les patins d'argent by, Mary Mapes DODGE   page 18


Les patins d'argent, by Mary Mapes DODGE -image-50-150




  - Les jeunes visiteurs virent des toiles de Gérard Dou et admirèrent la minutie et la finesse de l'exécution. Puis ce fut une belle peinture de Paul Dotter, cet artiste Hollandais qui avait déjà composé de beaux tableaux avant l'âge de seize ans. Ils passèrent devant les chefs-d'œuvre de Rembrandt, sans s'y intéresser beaucoup; mais ils tombèrent en extase devant un affreux tableau représentant un combat naval entre Hollandais et Anglais.
  Puis ce fut une excellente reproduction de la Saint-Nicolas qui eut l'heure de leur plaire.
  - Regardez, dit Ben, le visage de cet enfant! C'est magnifique : il a l'air de savoir qu'il mérite le fouet et d'espérer que Saint Nicola ne s'en est pas aperçu. Voilà le genre de peinture que j'aimme : il y a de la vie là-dedans.
  - Allons, les amis, s'écria le Capitaine. Dix heures; il est temps de s'en aller.
  Déjà ils chaussaient leurs patins quand ils s'aperçurent de l'absence de Poot. A quelques mètres de là, on venait de faire un trou dans la glace. Inquiets, ils s'y précipitèrent, appelèrent Jacob. Mais rien. Rien n'agitait la surface de l'eau noire, où la glace déjà se reformait.
  Cependant, une angoisse les étreignait : où pouvait être Poot? En un clin d'œil, chacun déchaussa ses patins et ils retournèrent au musée, s'attendant à trouver leur camarade pour le moins évanoui. Et Peter eut la présence d'esprit d'emporter un peu d'eau dans son bonnet pour le raminer. Mais non, il dormait, tout simplement et ronflait comme une toupie! Cette déouverte provoqua de grands éclats de rire, qui attirèrent aussitôt sur les lieux un digne fonctionnaire; celui-ci s'écria furieux :
  - Allons, qu'est-ce que c'est que ce vacarme? Réveillez-le!
  Et le jeune Jacob fut secoué sans pitié. Peter, voyant que l'état de son ami n'offrait aucune gravité, se hâta de vider dans la rue le contenu de son malheureux bonnet, dont le fond était déjà gelé. Aussi dut-il le bourrer de son mouchoir pour préserver son crâne de ce contact dur et désagréable.
  Cependant, les autres traînaient un Jacob furieux d'être dérangé dans son sommeil. Quand enfin il fut à peu près réveillé, ils prirent gaîment le départ.
  - Va-t-on par le canal ou par la rivière? demanda Peter.
  - La rivière, dit Carl. Ça sera bien plus drôle. La glace est très bonne, paraît-il; mais naturellement, c'est plus long.
  A ces mots Jacob Poot sortit de sa torpeur
  - Moi, je vote pour le canal, s'écria-t-il.
  - Allons-y pour le canal, répondit le Capitaine. Tout le monde est d'accord?
  - D'accord! reprirent-ils, un peu déçus.
  Et Peter, ouvrant la marche, dit :
  - Allons-y. D'ici une heure on peut être à Haarlem.


Reproduction interdite





ANNEXE



Les patins d'argent, by Mary Mapes DODGE
Editeur :   Editions G. P. Paris (1952)
A.S.I.N :   B001850RX6
www;amazon.fr


LIENS


Wikipédia
Mary Mapes DODGE

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog