Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:12

 

 

Les paturages du ciel, by John STEINBECK



Présentation de l'Editeur





Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 

Agrandir


Titre :   Les pâturages du ciel
Auteur :   Pierre   MOINOT
Edition :   GALLIMARD     nrf   

(PASTURES OF HEAVEN)

traduit de l'américain par
LOUIS GUILLOUX


N° d'édition : 1149   -   Dépôt légal : 1er trimestre 198.
Imprimé en France
5571

ACHEVÉ D'IMPRIMER
PAR FIRMIN - DIDOT
et Cie (MESNIL- EURE)
LE 9 MARS 1948


Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction
résevés pour tous les pays, y compris la Russie.

© by Librairie Gallimard, 1948.

Reliure :   Relié sur carton souple
Nombre de pages : 254         TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   185 grammes             Format :   140 x 205 mm
I.S.B.N :   NON                       Code Barre = EAN :   NON


EDITION ORIGINALE


 

Il a été tiré de cet ouvrage, sous la couverture de la «DU MONDE ENTIER», deux cent dix exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, dont deux cents exemplaires numérotés de I à CC et dix, hors commerce marqués de A à J.

Il a été tiré en outre mille quarante exemplaires sur alfa Navarre dont neuf cent quatre-vingt-dix exemplaires numérotés de 1 à 990, et cinquante, hors commerce, numérotés de 990 à 1040. Ces exemplaires portent la mention EXEMPLAIRE SUR ALPHA et sont reliés d'après la maquette de Mario Prassinos.




ANNEXE



Les pâturages du ciel, by John STEINBECK
Editeur :   Gallimard   nrf,   (1948)
A.S.I.N :   B001BP6VBK
www.amazon.fr


Œuvres de JOHN STEINBECK


 

  • DES SOURIS ET DES HOMMES
  • EN UN COMBAT DOUTEUX
  • LA GRANDE VALLÉE
  • LES RAISINS DE LA COL&~200RE
  • RUE DE LA SARDINE
  • LES PATURAGES DU CIEL




EXTRAIT   Les pâturages du ciel, by John STEINBECK   page 29


 



  Une semaine plus tard, les actions tombèrent à zéro, et la Compagnie disparut. A l'instant où il apprit la nouvelle, le Requin prit son livre et enregistra la vente de ses actions en la datant de la veille du krach : il les avait vendues avec deux mille dollars de bénéfices.
  Pat Humbert, revenant de Monterey, arrêta sa voiture sur la route devant la maison du Requin.
  - J'ai entendu dire que vous vous êtes fait rincer dans cette affaire de pétrole, dit-il.
  Le Requin sourit avec satisfaction.
  - Pour qui me prenez-vous, Pat? dit-il. Je les ai vendues il y a deux jours. Vous devez savoir tout comme un autre que je ne suis pas tombé de la dernière pluie. Je savais que ces actions étaient foutues, mais je savais aussi qu'elles allaient monter pour que les actionnaires puissent rentrer dans leurs fonds. Quand ils ont jeté leurs actions sur le marché, j'en ai fait autant.
  - Vous avez bougrement bien fait, dit Pat avec admiration.
  Et quand il entra au Magasin Général il mit tout le monde au courant. Les clients hochèrent la tête et émirent de nouvelles hypothèses sur le montant de la fortune du Requin. Ils convinrent qu'ils détesteraient se poser en concurrents dans cette affaire avec lui.
  Au même moment, le Requin empruntait quatre cents dollars à une banque de Monterey et achetait un tracteur Ford d'occasion.
  Peu à peu, sa réputation pour ses bons jugements et pronostics devint si grande que personne dans les Pâturages du ciel ne pensait à acheter quelque valeur , ou un terrain, ou même un cheval, sans d'abord consulter Wicks le Requin. Avec chacun de ses admirateurs, le Requin examinait avec soin la question et concluait en donnant de merveilleux avis.
  En quelques années, son livre prouva qu'il avait accumulé cent vingt-cinq mille dollars par ses judicieuses opérations. Quand ses voisins voyaient qu'il vivait comme un homme pauvre, ils le respectaient plus encore, puisque la richesse ne lui tournait pas la tête. Il n'était pas bête. Sa femme et sa très belle fille continuaient à prendre soin des légumes et à les préparer pour les vendre à Monterey pendant qu'il accomplissait mille travaux au verger.




LIENS



Wikipédia
John STEINBECK

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog