Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 09:22

Les Thibault Tome III L'été, by Roger Martin du GARD

 

Présentation de l'Editeur





Néant







FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


Agrandir

Titre :   Les THIBAULT : L' ÉTÉ 1914.
Tome III
Auteur :   Roger Martin du   GARD
Edition :   Le Livre de Poche   442 & 443
6, avenue Pierre 1er de Serbie - Paris
30 - 21 - 0442 - 11

VOLUME DOUBLE
IMPRIMÉ EN FRANCE


roman

6961-5 - Dépôt légal n° 8951, 1er trimestre 1970.
1er Dépôt : 2e trimestre 1959.


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, Place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 20-01- 1970

© Editions Gallimard, 1955.
Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
réservés pour tous pays, y compris l'U. R. S. S.

Reliure :   Broché sur carton souple, illustré couleurs in recto.
Nombre de pages : 438         TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   230 grammes             Format :   120 x 185 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON


COUVERTURES


 

Les Thibault Tome III L'été, by Roger Martin du GARD       Les Thibault Tome III L'été, by Roger Martin du GARD




ANNEXE



Les THIBAULT : L' ÉTÉ 1914, by Roger Martin du GARD
Editeur :   Le Livre de Poche   (1970)
A.S.I.N :   B004BA1D9W
www.amazon.fr


EXTRAIT   Les THIBAULT : L' ÉTÉ 1914, by Roger Martin du GARD   page 100


 



  Mithoerg grogna :
  - « Le mal, c'est le profit!... Seul moteur, aujourd'hui, de toute l'activité humaine! Tant que nous n'aurons pas déraciné du monde cette chose!... »
  - « C'est à quoi je voulais en venir » reprit Jacques. « Déraciner... Crois-tu que ce sera facile? Quand on constate que, même nous, nous ne parvenons pas à extirper de nous cette notion-là? Même nous, révolutionnaires!... »
  Mithoerg, sans doute, pensait de même. Néanmoins, il n'eut pas la bonne foi d'en convenir : il ne pouvait résister plus longtemps à la tentation de blesser son ami. Il dévia la question, en ricanant :
  « Nous révolutionnaires? Mais tu n'as jamais été un révolutionnaire, toi! »
  Jacques dérouté par cette attaque personnelle, se tourna machinalement vers Meynestrel. Mais le Pilote se contentait de sourire; et ce sourire n'avait rien du réconfort que Jacques cherchait.
  - « Quelle mouche te pique? » balbutia-t-il.
  - « Un révolutionnaire » repartit Mithoerg, avec une acrimonie qu'il ne se donnait plus la peine de dissimuler. « c'est un croyant! Voilà! Toi, tu es quelqu'un qui réfléchit, un jour, ça et demain, ça... Tu es quelqu'un qui a des opinions, tu n'es pas quelqu'un qui a une croyance!... La croyance, c'est une grâce! Elle n'est pas pour toi, Camm'rad! Tu ne l'as pas, jamais tu ne l'auras... Non, non! Je te connais bien! Ce qui te plaît, à toi, c'est de balancer d'abord d'un côté, et ensuite d'un autre... Comme le bourgeois, sur son sofa, avec sa pipe, qui joue, bien tranquille, avec le contre et avec le pour! Et il est tout content de sa finesse, et il balance sur le sofa! Toi, tout pareil, Camm'rad! Tu cherches, ..........




LIENS UTILES



Wikipédia
Roger Martin du GARD

Œuvres de
Roger Martin du GARD

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog