Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 15:23

Les trappeurs de l'Arkansas, by Gustave AIMARD

Présentation de l'Editeur


  LE grand voyageur que fut Gustave Aimard a laissé d'innombrables romans d'aventures, dont l'action se situe dans les deux Amériques, où il erra de longues années en changeant de costume et de métier chaque fois qu'il passait d'une contrée à l'autre.
  En parcourant la bibliographie de ses œuvres, on est frappé par l'abondance de titres qui se rapportent à cette région semi-désertique de l'Ouest Américain, qui vit refluer, vers le milieu du 19e siècle, des aventuriers de toutes races, des colons, des chercheurs d'or, des trappeurs et des Indiens refoulés peu à peu de leurs territoires d'origine. A cet égard, le récit le plus caractéristique est « LES TRAPPEURS DE L'ARKANSAS », qui fait revivre un des épisodes de la lutte des chasseurs blancs et des Peaux-Rouges, ligués contre les pirates qui infestaient ce vaste pays avant la formation d'une police rurale assez puissante.
  Par son intrigue mystérieuse, ses péripéties haletantes, ses poursuites et ses combats acharnés, « LES TRAPPEURS DE L'ARKANSAS, » le meilleur roman de Gustave Aimard, passionnera les enfants de 9 à 14 ans, aussi vivement qu'un film de cow-boys. Ils y trouveront de plus une belle leçon d'énergie et de loyauté, sans compter une magnifique peinture de la vie au grand air qui séduira plus particulièrement les petits amateurs de camping.




G F. de 8 à 14 ans.


FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Les trappeurs de l'Arkansas
Auteur :   Gustave   AIMARD
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS.(9e)



est le trente-huitième
de la
BIBLIOTHÈQUE ROUGE & OR
Série "Souveraine"


C. O. L. 11.0282     Dépôt légal N° 242

il a été achevé d' imprimer
pour les Éditions G. P.
à Paris
en Juillet 1950 sur les presses de G. Maillet et Cie à Saint-Ouen
Photogravure S. T. O.



ILLUSTRATIONS DE PIERRE LEROY
couleurs pleine page hors-texte anotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

C'était une clairière au sommet d'une colline.   p. 7
Il revenait avec un visage plus sombre.   p. 13
Ils n'eurent aucun mal à retrouver les traces.   p. 17
Le chef indien pirouetta sur lui-même.   p. 25
La lueur mouvante éclairait les bagages bouleversés.   p. 37
Je suis le commandant du fort, dit-il d'une voix rauque.   p. 57
On a besoin de l'Élan Noir, pas autre chose...   p. 69
Enfin, le plus âgé des chefs se leva .   p. 89
Rendez-moi ma femme et mon fils! hurla Tête d'Aigle.   p. 101
Les trappeurs formèrent une troupe d'une quarantaine d'hommes.   p. 121
Les Indiens apparurent, bondissant comme des jaguars .   p. 133
Je vous laisse trois jours pour réfléchir...   p. 153
La botanique a parfois du bon, répliqua le docteur.   p. 165
Vous voilà enfin, Belhumeur.   p. 189


© COPYRIGHT 1949 BY ÉDITIONS G.P., PARIS

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 188       TABLE DES CHAPITRES : NON

Poids :   348 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

Printed in France

Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   Les trappeurs de l'Arkansas by, Gustave AIMARD   page 18


Les trappeurs de l'Arkansas, by Gustave AIMARD -image-50-150




  Tous deux déblayèrent les décombres qui couvraient l'emplacement du fortin. Ils travaillèrent avec un tel acharnement, qu'au bout de vingt minutes, ils mirent à jour une lourde trappe scellée au sol par une sorte de boue sanglante
  Avec une peine infinie, ils parvinrent à la soulever, découvrant l'orifice d'un caveau, d'où s'exhalait une odeur fétide. Une trentaine de cadavres étaient empilés les uns sur les autres dans cet étroit espace.
  Surmontant son dégoût, CŒur-Loyal descendit dans le caveau, une torche à la main, pour examiner ces pauvres dépouilles. Il remarqua soudain qu'un des corps remuait faiblement dans l'ombre. Il le sortit aussitôt du souterrain avec l'aide de Belhumeur, l'étendit doucement sur un amas de feuilles sèches et lui prodigua ses soins.
  Aa bout de quelques secondes, le blessé, qui portait un uniforme d'officier, fit de nouveau un léger mouvement, ouvrit les yeux à plusieurs reprises et poussa un profond soupir. Belhumeur réussit à lui faire boire un peu de rhum. Le malheureux tenta de se relever sur son séant.
  - Je suis le commandant du fort, leur dit-il d'une voix rauque. Les Indiens nous ont surpris la nuit dernière, grâce à la complicité d'un traître qui leur a ouvert l'accès de nos retranchements... Ce traître, je l'ai tué de ma main au début de l'engagement, mais les Indiens étaient déjà sous les murs du fort. Mes hommes se sont défendus courageusement et nous avons tenu le plus longtemps possible. Mais que pouvions-nous faire contre quatre cents sauvages!
  - De quelle nation étaient ces Indiens? lui demanda anxieusement Cœur-Loyal.
  - Ce sont des Comanches, répondit le blessé dans un dernier souffle, et leur chef se nomme Tête-d'Aigle... Il faudra nous venger!


Reproduction interdite





ANNEXE



Les trappeurs de l'Arkansas, by Gustave AIMARD
Editeur :   Editions G. P. Paris Bibliothèque Rouge et Or (1950)
A.S.I.N :   B00407XKC4
www.amazon.fr


LIENS


Wikipédia
Gustave AIMARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog