Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 11:34

Ligne de faîte, by R.-L. BRUCKBERGER



Présentation de l'Editeur





Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 

Agrandir

Titre :   Ligne de faîte
Auteur :   Raymond-Léopold   BRUCKBERGER
Dominicain
Edition :   GALLIMARD     nrf

2e édition

Achevé d'imprimer par l'Imprimerie Floch, Mayenne (853). - 20-10-1942

N° d'autorisation : 11.779



Tous droits de traduction, de reproduction et d'adap
tation réservés pour tous les pays y compris la Russie.

Copyright by Librairie Gallimard 1942.

Reliure :   Relié sur carton souple.
Nombre de pages : 138         TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   150 grammes             Format :   120 x 190 mm
I.S.B.N :                                  Code Barre = EAN :   NON


TABLE DES MATIÈRES



CHAPITRE I. - Panorama théologique.   p. 7
CHAPITRE II. - Réconciliation par la Sagesse.   p. 28
CHAPITRE III. - Vocation du poète.   p. 49
CHAPITRE IV. - Le rêve et le risque.   p. 67
CHAPITRE V. - Pierres d'angle.   p. 108


EXTRAIT   Ligne de faîte, by R.-L. BRUCKBERGER   page 102


 

   Il n'y a que le Christianisme qui puisse donner un sens et une issue certaine à la révolte, parce que le Christianisme est amour et que cependant il n'accepte pas l'injustice. « Les saints ne se résignent pas, du moins au sens où l'entend le monde. S'ils souffrent en silence les injustices dont s'émeuvent les médiocres, c'est pour mieux retourner contre l'injustice, contre son visage d'airain, toutes les forces de leur grande âme. Les colères, filles du désespoir, rampent et se tordent comme des vers. La prière est en somme la seule révolte qui se tienne debout. »
  La prière en effet n'accepte pas le désordre. Elle le compense mystérieusement. Elle est le refuge de la fierté, l'expression la plus haute et la plus efficace de la faim et de la soif de justice. Elle mène d'ailleurs aux œuvres de justice, mais quand ces œuvres ne peuvent être accomplies, elle assouvit quand même cette faim de justice, en nous donnant à savourer la sainteté même de Dieu. Et c'est pourquoi la prière des saints ne fait qu'un avec leur souffrance et que la douleur sincère de tout homme est déjà une ébauche de prière. Jésus est venu nous enseigner à souffrir et à prier, à honorer Dieu, à sanctifier son nom par la prière et la douleur, qui sont les moyens les plus profonds de nous abandonner à Dieu, de devenir ses enfants. Bernanos, dans une formule admirable, dit que la douleur est l'image temporelle de la possession divine. La prière est cette possession elle-même.




ANNEXE



Ligne de faîte, by R.-L. BRUCKBERGER
Editeur :   Gallimard   nrf (1945)
A.S.I.N :   B003WKHFPS
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Raymond-Léopold BRUCKBERGER

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE NET
  • CONSUS - FRANCE  NET
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog