Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 15:24

Madame CURIE, by Eve CURIE

Présentation de l'Editeur


«MADAME CURIE est, de tous les êtres célèbres, le seul que la gloire n'ait pas corrompu », a dit Einstein.
  La gloire, Marie est venue de Pologne la chercher en France. Agée d'une vingtaine d'années, une vocation puissante lui fait quitter son pays natal pour venir étudier à Paris où elle vit des années de solitude. Ele rencontre un homme qui, comme elle, a du génie : Pierre Curie. Elle l'épouse. Par l'effort le plus acharné, Pierre et Marie Curie découvrent un corps magique, le radium, et cette découverte apporte aux hommes le moyen de soigner de terribles maladies. Le reste de la vie de Mme Curie est un don perpétuel de soi-même, une ascension continue vers l'immortalité...









FICHE     TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   MADAME CURRIE
Auteur :   Ève   CURIE
Edition :   HACHETTE       3

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS DE HENRI FAIVRE
noir & in texte annotées.

UN JOUR, MANIA, DRESSÉE SUR LA POINTE DES PIEDS.   p. 17
LE TRAINEAU GLISSE DANS LE SOIR D'HIVER...   p.67
ENFIN, ENFIN, PARIS!   p. 79
PIERRE ET MARIE PARCOURENT L'ILE-DE-FRANCE...   p. 111
LE HANGAR ET UN MODÈLE D'INCONFORT.   p.133
DANS LA MAISON DU BOULEVARD KELLERMANN...   p. 167
MADAME CURIE GAGNE LA CHAIRE...   p. 191
MARIE MÈNE UNE VIE DE GRAND CAPITAINE...   p. 217


Librairie Gallimard, 1958.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

TEXTE CONDENSÉ POUR LA BIBLIOTHÈQUE VERTE

Dép. lég. 376 - 1er tr. 59

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
- 4428 - IVI - 2 - 575 -

Reliure : cartonnage en thermocollage, illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par De Matteis Paris
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 256       TABLE  DES  MATIÈRES : NON

Dép. lég.4715 - 2e tr. 66

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
20 - 01 - 0495 - 09

Reliure : cartonnage en thermocollage, illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 256       TABLE  DES  MATIÈRES : NON

Poids :   220 grammes       Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre = EAN:   NON



Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   MADAME CURIE by, Ève CURIE   page 77


MadameCURIE, by Eve CURIE -image-60-150




  Ce ne sont pas les plus beaux quartiers de Paris que l'on traverse pour aller de la Villette à la Sorbonne, et le trajet n'est ni rapide ni confortable. De la rue d'Allemagne (1) où habitent Bronia et son mari, un omnibus à trois chevaux et à deux étages, orné d'un escalier en vrille qui permet d'atteindre la vertigineuse « impériale », conduit à la gare de l'Est De la gare de l'Est à la rue des Ecoles, second omnibus.
  Naturellement, c'est sur « l'impériale » exposée aux intempéries - plus économique et tellement plus amusante! - que grimpe Mania, tenant sous son bras la vieille serviette de cuir qu'elle emportait déjà à l'unversité volante. Au faite de cet observatoire mouvant, les joues durcies par le vent d'hiver, la jeune fille se penche, tend le cou, regarde avidement. Qu'importe la banalité de l'interminable rue Lafayette, qu'importe la morne succession des magasins du boulevard Sébastopol? Ces boutiques, ces ormes pelés, cette foule, cette odeu de poussière, tout cela c'est Paris... Enfin,enfin, Paris!
  Comme on se sent jeune, à Pars, comme on se sent puissante, trépidante, gonflée d'espoir! Et, pour une petite Polonaise, quelle, quelle merveilleuse impression de délivrance.
  A l'instant où, ternie par le pénible voyage, Mania a débarqué du train sur le quai enfumé de la gare du Nord, l'étau familier de la servitude s'est desserré soudain, les épaules se sont épanouies, les poumons et le cœur se sont sentis à l'aise. C'est la première fois que Mania respire l'air d'un pays libre. Et, dans son enthousiasme, tout lui paraît miraculeux. Miraculeux que les badauds flânant sur les trottoirs parlent le langage de leur choix, miraculeux que les libraires vendent sans contrainte les ouvrages du monde entier... Miraculeux surtout que ces avenues roites, inclinées en pente douce vers le cœur de la ville, la conduisent, lle, Mania Sklodowska, aux portes grandes ouvertes d'une université. Et quelle université! La plus fameuse, celle qu'il y a des siècles on décrivait déjà comme un « abrégé de l'Univers », celle-là même dont Luther disait : « C'est à Paris que se trouve la plus célèbre et la plus excellente école : on l'appelle la Sorbonne! »


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

MADAME CURIE by, Ève CURIE     MADAME CURIE by, Ève CURIE




ANNEXE



MADAME CURIE by, Ève CURIE
Editeur :   Hachette (1966)
A.S.I.N :   B004SYD61O
www.amazon.fr


ANNIVERSAIRES SCIENTIQUES



PIERRE et MARIE CURIE   par H. HARTMANN




  Historia qui, dans ses numéros, a toujours élargi l'histoire proprement dite à l'histoire des lettres, de la musique, des sciences, etc, a voulu évoquer ces deux figures. L'auteur de Constructeurs d'univers (Plon) nous raconte leur carrière et leurs découvertes


  La première physicienne de renommée mondiale fut la Plonase Marya (surnommée Mana) Curie. Sous son nom francisé de Marie Curie, elle est entrée dans l'histoire des sciences physiques et chimiques, domaine jusqu'alors réservé aux hommes.

..................

    Une jeune fille courageuse

  Son père suit les progrès de la physique et de la chimie, ce qui ne lui coûte guère, car, outre le polonais et le russe, il connaît à fond l'anglais, l'allemand et le français. Il a traduit des œuvres en vers et en prose d'auteurs de ces pays. Il lit ses traductions à haute voix à ses enfants, en sorte que la jeune Maya se familiarise avec la culture d'autres natons.

...................

  Marya entre dans un cerle positiviste, fondé par une institutrice de vingt-sept ans, qui a organisé en appartement une « université voante ». On y enseigne l'anatomie, les sciences, la sociologie.

...........

    Amour et science

  C'est à ce moment que se produit sa rencontre avec Pierre Curie, physicien, âgé de trente-cinq ans (il était né le 15 mai 1859). Il 'était déjà fait un nom par ses travaux de physique et de métrologie, mais son peu d'ambition et son indépendance lui avaient fait manquer bien des occasions.

................

    Découverte du radium

  Une grosse surprise se produit alors : la radioactivité de certains minerais est plus forte que leur concentration en uranim ou en thorium ne le permet. Marie Curie cherche, sans la trouver, une faille dans son dispositif expérimental. La quantité d'uranium et de thorium dosée dans les minerais ne suffit pas à expliquer leur degré de radioactivité.

........................

    Au service des hommes

  Mais revenons aux travaux du couple. En 1900, Pierre Curie refuse un poste bien rémunéré à Genève, car son laboratoire ne peut y être transporté... Il est finalement nommé professeur à la Sorbonne, en 1904. La renommée des époux se développe de plus en plus, prenant parfois des aspects comiques : un Américain demande à Marie Curie l'autorisation de donner son nom à un cheval de course.

........................

  Deux ans après la mort de son mari (1), après avoir rempli toutes les formalités nécesaires, Mme Curie avait été enfin nommée professeur. Elle travaillera sans arrêt à l'Institut, après y avoir fait ajouter deux pièces nouvelles.
  Ses travaux répondent à des questions précises, telles que le dosage du radium pour divers usages. En même temps, avec Debierne, elle cherche à isoler le métal à l'état pur. Mais, pour les usages pratiques, le radium continua à être employé à l'état de sels : bromure ou chlorure.

..............

  La conclusion d'une vie pleine de dignité, elle l'a tirée un jour, arrivant à Berlin par le même train que le boxeur Dempsey, de l'ovation que le public faisait à celui-ci :
  - J'ai vécu sous une dictature. Vous ne l'avez pas encore fait. Souvenez-vous du bonheur d'être libre, dans un pays.

SOURCE = HISTORIA N° 151 Juin 1959
Page 634 à 642




LIENS



Wikipédia
Ève CURIE

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

clovis simard 19/01/2012 23:53


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-4, THÉORÈME DE LA STATUE. - EINSTEIN LA GLOIRE DU BIEN.

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog