Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 10:35

Maria CHAPDELAINE, by Louis HEMON



Présentation de l'Editeur


  FAIRE de la terre! Telle est la forte expression du défricheur canadien, qui ose s'attaquer aux bois sauvages pour les transformer en terres fertiles, labourées et semées. La vie est dure, au pays de Québec, pour Samuel Chapdelaine et sa fille Maria.
  A la sortie de l'église, les gars regardent Maria Chapdelaine avec des sourires farauds tout en parlant d'elle . Elle est, pour eux, la belle fille inaccessible qui vit là-bas de l'autre côté de la rivière, au fond des bois. Pourtant, malgré la rudesse de l'existence, le sourire de Maria est resté le plus doux qu'on puisse imaginer. Ce sourire, François Paradis, le jeune chasseur, saura-t-il, mieux que les autres, le faire naître?...
  Maria Chapdelaine est un chef-d'œuvre consacré, dont le cinéma s'est inspiré par deux fois. C'est la peinture, authentique et inoubliable, de la vie rurale au Canada français.




FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Maria CHAPDELAINE
Auteur :   Louis   HÉMON
Edition :   Hachette  

RÉCIT DU CANADA FRANÇAIS

ILLUSTRATIONS DE HENRI DIMPRE
Couleurs pleine page in texte annotées.

LE PÈRE CHAPDELAINE PRIT LES GUIDES...   p. 23
« C'EST PLAISANT DE SE REVOIR », DIT FRANÇOIS.   p. 41
FRANÇOIS REGARDA MARIA A LA DÉROBÉE...   p. 71
LA NEIGE FORMAIT DES TALUS HAUTS DE CINQ PIEDS... p. 89
FRANÇOIS, TRÉBUCHANT DE FATIGUE...   p.113
LORENZO PARLAIT D'UN AIR DE DÉFI.   p. 131
LE DOCTEUR SE MIT A POSER DES QUESTIONS.   p 157
EPHREM SURPRENANT PARUT SUR LE SEUIL.   p. 171



Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
- 8096 - 1 - 1951 -
- Dépôt légal 9544 -


Copyright by Bernard Grasset, 1924.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.


Reliure :   relié sur cartonnage percaline verte éditeur.
Titrage doré à chaud
Présentation sous jaquette illustrée recto couleurs, à double volets avec texte.
IMPRIMÉ EN FRANCE - IMP. DE MATTEIS, PARIS - 1058
Nombre de pages : 190       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   182 grammes         Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON                   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   Maria CHAPDELAINE by, Louis HÉMON   p 21


Maria CHAPDELAINE, by Louis HEMON -image-50-150




  Maria Chapdelaine ajusta sa pelisse autour d'elle, cacha ses mains sous la grande robe de carriole en chèvre grise, et ferma à demi les yeux. Il n'y avait rien à voir ici; dans les villages, les maisons et les granges neuves pouvaient s'élever d'une saison à l'autre, ou bien se vider et tomber en ruine; mais la vie du bois était quelque chose de si lent qu'il eût fallu plus qu'une patience humaine pour attendre et noter un changement.
  Le cheval resta le seul être pleinement conscient sur le chemin. Le traîneau glissait facilement sur la neige dure, frôlant les souches qui se dressaient des deux côtés au ras des ornières; Charles-Eugène suivait exactement tous les détours, descendait au grand trot les courtes côtes et remontait la pente opposée d'un pas lent, en bête d'expérience tout à fait capable de mener ses maîtres au perron de leur maison sans être importunée de commandements ni de pesées des guides.
  Quelques milles encore, et le bois s'ouvrit de nouveau pour laisser reparaître la rivière. Le chemin dévala la dernière butte du plateau pour descendre presque au niveau de la glace. Sur un mille de berge montante trois maisons s'espaçaient; mais celles-là étaient bien plus primitives encore que les maisons du village, et derrière elles on ne voyait presque aucun champ défriché, presque aucune trace des cultures de l'été, comme si elles n'avaient été bâties là qu'en témoignage de la présence des hommes
  Charles-Eugène tourna brusquement sur la droite, raidit ses jambes de devant pour ralentir dans la pente et s'arrêta net au bord de la glace. Le père Chapdelaine ouvrit les yeux.
  « Tenez, « son » père, fit Maria, voilà les cordeaux! »
  Il prit les guides, mais, avant de faire repartir son cheval, resta immobile quelques secondes, surveillant la surface de la rivière gelée.
  « Il est venu un peu d'eau sur la glace, dit-il, et la neige a fondu; mais nous devons être bons pour traverser pareil. Marche, Charles-Eugène! »


Reproduction interdite





ANNEXE



Maria CHAPDELAINE, by Louis HÉMON
Editeur :   Editions Hachette. Bibliothèque verte ( 1951)
A.S.I.N :   B0000DMF9G
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Louis HÉMON

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog