Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:46

 

Mémoires d'un âne, by Comtesse de SEGUR

 

Présentation de l'Editeur




Néant








A MON PETIT MAITRE

M.   HENRI DE SÉGUR

  Mon petit Maître, vous avez été bon pour moi, mais vous avez parlé avec mépris des ânes en général. Pour mieux vous faire connaître ce que sont les ânes, j'écris et je vous offre ces Mémoires. Vous verrez, mon cher petit Maître, comment moi, pauvre âne, et mes amis ânes, ânons et ânesses, nous avons été et nous sommes injustement traités par les hommes. Vous verrez que nous avons beaucoup d'esprit et beaucoup d'excellentes qualités; vous verrez aussi combien j'ai été méchant dans ma jeunesse, combien j'en ai été puni et malheureux, et comme le repentir m'a changé et m'a rendu l'amitié de mes camarades et de mes maîtres. Vous verrez enfin que lorqu'on aura lu ce livre, au lieu de dire : Bête comme un âne, ignorant comme un âne, têtu comme un âne, on dira : De l'esprit comme un âne, savant comme un âne, docile comme un âne, et que vous et vos parents vous serez fiers de ces éloges.
  Hi! han! mon bon maître : je vous souhaite de ne pas ressembler, dans la première moitié de sa vie, à votre fidèle serviteur.


CADICHON,
    Ane savant



FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Mémoires d'un âne
Auteur :   COMTESSE DE   SÉGUR     NEE   ROSTOPCHINE
Edition :   1979
CASTERMAN

Illustrations de Jobbé-Duval
Couverture de Marcel Marlier

noir & blanc pleine page, annotées et in texte annotées.

A peine son âne met-il le pied sur la planche qu'elle casse...   (p 29)
Mes cheveux mêlés avec les poils de l'âne!   (p. 47)
Voilà la question tranchée par le vainqueur.   (p. 60)
Je restais toujours à deux pas de l'entrée   (p. 85)
Camille avait encore un morceau de pain qui restait de son goûter...   (p. 95)
Bravo, Cadichon! Courage, Cadichon!   (p. 135)
Messieurs et mesdames, j'ai l'honneur de vous présenter Mirliflore - le prince des ânes...   (p. 145)
Ne tirez pas, monsieur, un cheval ne se mène pas comme un âne!...   (p. 163)
Le brigadier à cheval marchait à côté de la cariole.   (p. 217)


Dépôt légal 4e trimestre 1979.   D.   1979/0053/24

Imprimé en Belgique par Casterman. S. A. Tournai,   octobre 1979. N° edit.-impr : 2641.


Reliure :   Cartonnée;  illustrée couleurs en recto
Nombre de pages : 254       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   189 grammes                         Format :   120  x  180 mm
I.S.B.N :   2-203-135018-6                 Code Barre = EAN :   NON


Livre épuisé chez l' Editeur


EXTRAIT   Mémoires d'un âne, by Comtesse de SÉGUR   page 63


Mémoires d'un âne, by Comtesse de SEGUR -image-50-150




Je galope jusqu'au pont; arrivé là, je m'arrête brusquement comme si j'avais peur. Ernest, étonné, me presse de continuer : je recule d'un air de frayeur qui surprend olus encore Ernest. L'imbécile ne voyait rien; la planche pourrie était pourtant bien visible. Les autres avaient rejoint, et regardaient en riant les efforts d'Ernest pour me faire passer et les miens pour ne pas passer. Ils finissent par descendre de leurs ânes; chacun me pousse, me bat sans pitié : je ne bouge pas.
« Tirez-le par la queue! s'écrie Charles. Les ânes sont si entêtés, que lorsqu'on veut les faire reculer ils avancent.»
Les voilà qui veulent me saisir la queue. Je me défends en ruant; ils me battent tous ensemble : je n'en bouge pas davantage.
« Attends, Ernest, dit Charles; je passerai le premier, ton âne me suivra certainement.»
Il veut avancer, je me mets en travers du pont, il me fait reculer à force de coups.
« Au fait, me dis-je, si ce méchant garçon veut se noyer, qu'il se noie. J'ai fait ce que j'ai pu pour le sauver; qu'il boive un coup, puisqu'il le veut absolument. »
A peine son âne met-il le pied sur la planche pourrie, qu'elle casse, et voilà Charles et son âne à l'eau. P mon camarade, il n'y avait pas de danger, car il savait nager comme tous les ânes. Mais Charles se bébattait et criait sans pouvoir se tirer de là.
« Une perche! une perche! » disait-il.
Les enfnts criaient et couraient de tous côtés. Enfin Caroline aperçoit une longue perche, la ramasse et la présente à Charles, qui la saisit. Son poids entraîne Caroline, qui appelle au secours! Ernest, Antoine et Albert courent à elle; ils parviennent avec peine à retirer le malheureux Charles, qui avait bu plus qu'il n'avait soif, et qui était trempé des pieds à la tête.Quand il est sauvé, les enfants se mettent à rire de sa mine piteuse; Charles se fâche; les enfants sautent sur leurs ânes et lui conseillent en riant de rentrer à la maison pour changer d'habits et de linge.........................


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Mémoires d'un âne, by Comtesse de SEGUR       Mémoires d'un âne, by Comtesse de SEGUR




COMMENTAIRE en ligne


Mémoires d'un âne, by Comtesse de SÉGUR
www.amazon.fr


ANNEXE



Mémoires d'un âne, by Comtesse de SÉGUR
Editeur :   CASTERMAN (4 mai 1993)
Collection :  : Collection Comtesse de Ségur.
A.S.I.N :   2203135018
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Comtesse de SÉGUR

Bibliographie de
Comtesse de SÉGUR

Photos Galerie
Comtesse de SÉGUR   CASTERMAN

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog