Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:31

Plaisir des ailes, by Miss EARHART



Présentation de l'Editeur





Néant





FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 

Agrandir


Titre :   Plaisir des ailes
Auteur :   Miss   EARHART
Edition :   PARIS
Librairie Gallimard

EDITIONS DE LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE
43, rue de Beaune (VIIe)

(FOR THE FUN OF IT)

TRADUIT DE L'ANGLAIS
Par R. BRUA

22° édition

nrf

Imrimé en France
TYPOGRAPHIE FIRMIN - DIDOT ET Cie. - MESNIL (EURE). - 1952.

Tous droits d'adaptation, de traduction et de repro-
duction réservés pour tous les pays, y compris la Russie.

Copyright by Librairie Gallimard, 1932.

Reliure :   Relié sur carton souple.
Nombre de pages : 245         TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   200 grammes             Format :   120 x 185 mm
A.S.I.N :                                   Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   Plaisir des ailes, by Miss EARHART   page 162


 



  L es femmes travaillent surtout à coudre le tissu employé pour l'entoilage des ailes. Il y a pourtant plusieurs femmes soudeuses et quelques-unes qui inspectent les moteurs. La Naval Aircraft Factor de Philadelphie emploie plusieurs femmes; et, quand on construit les dirigeables Shenandoah et Akron, des femmes furent employées à la fabrication des cellules à gaz et à l'application de la baudruche. Quelques-unes sont spécialisées, peut-être à cause d'une habileté personnelle exceptionnelle et parce que leur travail n'a pas grand rapport avec un travail d'homme. Ces emplois ne sont pas cataogués et j'hésite à en faire mention, parce que je ne les connais que par ouï-dire et que je n'ai pas, sur ce sujet, des informations dont je suis sûre.
  Comme je l'ai indiqué plus haut, les maisons de caoutchouc, de pétrole, d'instruments, en rapport avec l'industrie aéronautique, pour ne citer que ces ramifications, emploient des femmes à différents travaux. Touchant de près à l'aviation, comme un utile parasite, est la fabrication des parachutes. Là, il n'y a guère que des femmes qui coupent et cousent le tissu, mais ce sont des hommes qui plient l'objet, une fois fini, dans les enveloppes, du moins chaque fois que je l'ai vu faire.
  A côté du travail manuel, il faut considérer le travail de bureau. Comme dans toutes les industries, il est maintenant qualifié, presque toujours, de « travail de femmes », et partout où on a besoin de classer, de sténograpier, etc., on trouve des femmes. Les bureaux où elles travaillent ne sont pas toujours en ville. Quelquefois, ils sont sur l'aéroport ou le terrain d'essai, ou l'avoisinent, et le personnel peut voir quelque chose de ce qu'est, en fait l'aviation.
  Beaucoup de gens croient que, dans l'aviation, il ya presque uniquement des pilotes. Ils négligent les nombreux travailleurs non-volants qui construisent l'avion et l'entretiennent.
 




COUVERTURES


 

Plaisir des ailes, by Miss EARHART       Plaisir des ailes, by Miss EARHART




ANNEXE



Plaisir des ailes by, Miss EARHART
Editeur :   Editions Gallimard ( 1932)
A.S.I.N :   B0000DLERI
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Amelia EARHART

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog