Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:47

Salammbô, by Gustave FLAUBERT

 

Présentation de l'Editeur


 

Néant

   




FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


 

Agrandir


Titre :   SALAMMBÔ
Auteur :   Gustave FLAUBERT

Edition :   HACHETTE  

Bibliothèque verte

ILLUSTRATIONS DE J. TOUCHET
noir & blanc pleine page annotées

LE JAVELOT PERÇA LE BRAS DE MATHO.   page 17
MATHO ET SPENIUS SE DIRIGÈRENT VERS LE PALAIS D'HAMILCAR.   page 69
LES BARBARES VIRENT ACCOURIR LES ÉLÉPHANT   page 87
LES BARBARES FURENT TUÉS A COUPS DE FLÈCHES   page 141
SALAMMBO DÉCOUVRAIT LE SERPENT, IMMOBILE ET MALADE   page 155
SALAMMBO ÉCARTA LES VOILES QUI COUVRAIENT SON VISAGE...   page 167
DES TOURBILLONS DE FUMÉE S'ÉCHAPPAIENT DE LA MONSTRUEUSE IDOLE.   213
DES ROCHES OBSTRUAIENT LE DÉFILÉ.   225


Imprimé en France
BRODARD  &  TAUPIN
-  7013  -  8  -  1948   -
-  Dépôt légal  5629  -

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.
Copyright by Librairie Hachette, 1936.


Reliure :   Relié percaline verte
Nombre de pages : 254        TABLE : OUI
Livre épuisé chez l'Editeur

 


Poids :   205  grammes      Format :   120  x  170  mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON




EXTRAIT   SALAMMBÔ, by Gustave FLAUBERT   page 68


Salammbô, by Gustave FLAUBERT -image-50-150




  Derrière les cellules il devait y avoir pour sortir un chemin plus court. Ils se hâtèrent.
  Spendius, s'accroupissant au bord de la fontaine, lava ses mains sanglantes. La vigne d'émeraude brillait. Ils se remirent en marche.
  Mais quelqu'un, sous les arbres, courait derrière eux; et Mâtho, qui portait le voile, sentit plusieurs fois qu'on le tirait par en bas, tout doucement. C'était un grand cynocéphale, un de ceux qui vivaient libres dans l'enceinte de la Déesse. Comme s'il avait eu conscience du vol, il se cramponnait au manteau. Cependant ils n'osaient le battre, dans la peur de faire redoubler ses cris; soudain sa colère s'apaisa et il trottait près d'eux, côte à côte, en balançant son corps, avec ses longs bras qui pendaient. Puis, à la barrière, d'un bond, il s'élança dans un palmier.
  Quand ils furent sortis de la dernière enceinte, ils se dirigèrent vers le palais d'Hamilcar, Spendius comprenant qu'il était inutile de vouloir en détourner Mâtho.
  Ils prirent par la rue des Tanneurs, la place de Muthumbal, le marché aux Herbes et le carrefour de Cynasyn. A l'angle d'un mur, un homme se recula, effrayé par cette chose étincelante qui traversait les ténèbres.
  « Cachele zaïmph! » dit Spendius.
  D'autres gens les croisèrent; mais ils n'en furent pas aperçus. Enfin ils reconnurent les maisons de Mégara.
Le phare, bâti par-derrière, au sommet de la falaise, illuminait le ciel d'une grande clarté rouge, et l'ombre du palais, avec ses terrasses superposées, se projetait sur les jardins comme une monstrueuse pyramide. Ils entrèrent par la haie de jujubiers, en abattant les branches à coups de poignard.


Reproduction interdite





ANNEXE



SALAMMBÔ, by Gustave FLAUBERT
Editeur :   Hachette (1 janvier 1948)
Collection :   Bibliothèque verte
A.S.I.N :   B003X7JR7Y
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Gustave FLAUBERT

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog