Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 01:10

Stella, by Jan de HARTOG

 

Présentation de l'Editeur




Néant



INTERVIEW DE L'AUTEUR


 

  Plusieurs de vos ouvrages ont été transposés à l'écran et, en particulier, STELLA (la version cinématographique s'intitulant LA CLÉ). Avez-vous participé à cette réalisation et le film de Carol Reed reflète-t-il, selon vous, le ton et l'esprit de votre livre?

Je n'ai, en aucune manière, collaboré à ce film, et je ne pense pas que l'on puisse attendre d'un film qu'il reflète l'esprit du livre dont il est tiré, le public-livre et le public-film étant essentiellement différents. Le livre demeure le moyen le plus confidentiel pour un homme de pénétrer la pensée d'un autre homme puisque l'écrivain murmure, en quelque sorte, à l'esprit du lecteur tranquillement assis à l'écart de tous. Par contre, le film est tout extériorisation et s'adresse à une masse impersonnelle et passive qui se laisse « abreuver » par des « marchands » de plus ou moins grande valeur. Tant de personnes participent à la réalisation d'un film, tant de personnnes ont leur mot à dire que le scénario final ne peut plus rien avoir de commun avec le livre original, si ce n'est une ligne très générale, et, peut-être, quelques dialogues qui auront survécu. Ceci dit, LA CLÉ est plus proche de l'original que bien d'autres films.

 



Fiche Technique du livre


 



Titre :   Stella
Auteur :   Jan de HARTOG
Edition :  Rombaldi

BIBLIOTHÈQUE DU
CLUB DE LA FEMME
222, Boulevard Saint-Germain Paris VIIe

   roman.

Traduction Française de Jacques Dodeman

CET OUVRAGE RELIÉ PLEINE TOILE A ETE ACHEVÉ D' IMPRIMER
LE 1er JUIN 1962
SUR LES PRESSES DE L' IMPRIMERIE BRODARD ET TAUPIN

IL EST COMPOSÉ EN ELZÉVIR CORPS 11
ET TIRÉ SUR PAPIER SPÉCIAL OFFSET "MOULIN DE PRADELLE"


N°  Dépôt  légal  622862.
N°  Imprimeur  20 - 078 - 01.

©   by René Julliard.

Reliure :  cartonnée pleine toile
L'EXATACHROME DE LA RELIURE PROVIENT DE
LA COLLECTION PAUL ALMASSY-VAUTHEY

Nombre de pages  :  284                                        TABLE DES MATIÈRES :   NON

LES PHOTOGRAPHIES ILLUSTRANT LES PACES 2-3, 7, 8, 10-11, ET 13
SONT DE ED VAN WIJK.

LES PHOTOGRAPHIES DES PAGES 14-15, 16 ET 18-19
SONT EXTRAITES DU FILM DE CARL FOREMAN "LA CLÉ",
RÉALISÉ PAR GAROL REED. DOCUMENTATION COLUMBIA.


Poids :  295  grammes                            Format :   135  x  185  mm
I.S.B.N : NON                                         Code Barre = EAN: NON

Livre épuisé chez l' editeur

 

 

Extrait   Stella, by Jan de HARTOG   page 126


 


  Nous rencontrâmes quelques débris et repérâmes un radeau; en nous approchant, nous vîmes qu'il était vide. Le radio monta sur la passerelle me dire qu'il venait de capter un message du Q. G. selon lequel le canard était devenu silencieux après avoir gazouillé un brin. Ce qui signifiait qu'il avait été coulé en combattant, car, d'après l'enveloppe D, un canard ne devait gazouiller que lorsqu'il était l'objet d'une attaque directe. Je virai de bord à toute vitesse et commençai à filer vers le port.
  Comme prévu, le sous-marin fit surface sur notre route. Cette fois, nous n'avions pas de canard pour courir nous mettre à l'abri et, encore que notre pom-pom fût définitivement hors d'usage, je décidai de jouer la comédie, et de faire comme s'il marchait. Dès que nous vîmes le sous-marin faire surface à tribord, je fonçai droit sur lui, bien qu'il fût encore à une grande distance de nous. Je vis à travers mes lorgnettes les nabots se précipiter hors de la tour, découvrir le canon et le pointer vers nous. Quand le premier obus nous arriva dessus en sifflant et tomba court, je pris moi-même le gouvernail et commençai à zigzaguer. Le bateau était très sensible au gouvernail, mais je ne pouvais zigzaguer assez vite pour un bon artilleur et, tandis que les obus sifflaient et s'écrasaient de plus en plus près, j'eus la conviction que, cette fois, nous allions encaisser. Mais il se produisit une chose étonnante : alors qu'ils étaient juste sur le point de nous descendre, ils s'arrêtèrent. Les petits hommes recouvrirent le canon et regagnèrent la tour en courant, le couvercle se referma et le sous-marin plongea. A ce moment-là, ils étaient toujours hors de portée de notre pom-pom, quand bien même il aurait fonctionné et aurait été capable de tirer à l'horizontale. Je devais être dans un de mes bons jours.




ANNEXE



Stella, by Jan de HARTOG
Editeur :   Rombaldi Club de la Femme (1959)
A.S.I.N :   B0000DMGUR
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Jan de HARTOG

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog