Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:06

Un bon petit diable, by Comtesse de SEGUR


Présentation de l'Editeur




Néant



A ma petite-fille
MADELEINE DE MALARET


Ma bonne petite Madeleine, tu demandes une dédicace, en voici une. La Juliette dont tu vas lire l'histoire n'a pas comme toi l'avantage de beaux et bons yeux (puisqu'elle est aveugle), mais elle marche de pair avec toi pour la douceur, la bonté, la sagesse et toutes les qualités qui commandent l'estime et l'affection.

Je t'offre donc LE BON PETIT DIABLE escorté de sa Juliette, qui est parvenue à faire d'un vrai diable un jeune homme excellent et charmant, au moyen de cette douceur, de cette bonté chrétiennes qui touchent et qui ramènent. Emploie ces mêmes moyens contre le premier bon diable que tu rencontreras sur le chemin de ta vie.

    Ta grand-mère,

      COMTESSE DE SÉGUR



FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Un bon petit diable
Auteur :   Comtesse de   SEGUR     NEE   ROSTOPCHINE
Edition :   CASTERMAN

Collection Comtesse de Ségur

Illustrations de JOBBÉ-DUVAL
Couverture de Marcel MARLIER
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc pleine page annotées in texte.

Charles se dépêcha d'avaler le café...   p. 38
Un grand homme noir m'a barré le passage!...   p. 80
Silence, scélérats! je continue...   p. 87
Et poussant un gémissement douloureux, elle ferma les yeux...   p. 107
Les chiens du quartier se mirent à sa poursuite...   p. 139
Le cheval fendait l'air et pris le mors aux dents...   p. 147
Merci, ma bonne Juliette, de m'aimer tout mauvais que je suis...   p. 151


Imprimé en Belgique par Casterman. S. A. Tournai   août 1985     N° édit.-impr. 2047.
Dépôt légal 4e trimestre 1980 : D. 1980/0053/21.

Imprimé en Belgique par Casterman. S. A. Tournai.
Dépôt légal 4e trimestre 1980 : D. 1980/0053/21.

Déposé au Ministère de la Justice, Paris
(loi n° 49.956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse)

Reliure :   Cartonnée;  illustrée couleurs in recto
par Marcel MARLIER
Nombre de pages : 190       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   209 grammes     Format :   120 x 170 x 17 mm
I.S.B.N :   2-203-13502-6               Code Barre = EAN :  9 782203 135024


Livres épuisés chez l' Editeur


EXTRAIT   Un bon petit diable, by Comtesse de SÉGUR   page 105


Un bon petit diable, by Comtesse de SEGUR -image-50-150




  LE JUGE.   -   Calmez-vous, Madame Mac'Miche; il ne s'agit pas de vous prendre votre argent, mais de vous faire rendre celui qui ne vous appartient pas. Monsieur Backday, veuillez parler à Madame, et lui faire voir clair dans cette affaire, ajouta-t-il en souriant.
M. Blackday s'avança.
« Madame, dit-il, je vous ai informée tantôt que j'avais reçu une lettre dictée par vous, et qui me parlait de ces cinquante mille francs; cette lettre, m'avez-vous dit, était un tour infâme de votre petit cousin, Charles Mac'Lance. Je vous ai parlé d'une autre lettre que m'avait adressée ce pauvre garçon; il me dépeignait sa lamentable situation, et il me reparlait de cette somme dont M. le juge de paix, disait, avait connaissance. J'ai été touché de l'appel de ce pauvre orphelin, et je suis venu ici pour en causer avec vous, puis avec M. le peace-justice. Vous avez tout nié; M. le peace-justice m'a tout démontré par des informations verbales, mais incontestables, et par un papier écrit de votre main. Vous avez, sans doute, ignoré jusqu'ici cette dernière circonstance, que je crois devoir vous révéler; ce papier est le reçu écrit de votre main des cinquante mille francs de Charles, et remis à M. Mac'Lance père, lequel l'a mis dans un portefeuille qu'il a confié à des mains sûres; ce document existe encore; nous l'avons vu, M. le peace-justice et moi. Et puis, Madame, à l'époque de la mort de M. Mac'Lance, décédé dans votre maison, j'ai reçu de vous, pour être placée en votre nom, la somme de cinquante mille francs réclamée par Charles; comment justifierez-vous de la possession de cette somme? »
Mme Mac'Miche, atterrée par ces témoignages accumulés, ne répondit pas : elle ne voyait ni n'entendait plus rien de ce qui se passait autour d'elle; quand le juge lui demanda une dernière fois si elle voulait restituer à Charles le capital et les intérêts de la somme qui lui appartenait, ou bien subir les chances d'un procès qui la ruinerait peut-être, elle trembla de tous ses membres; effarée, éperdue, elle tira machinalement et avec effort la clef cachée dans son estomac, murmura d'une façon presque inintelligible : « Cassette..., clef, caisse... Sauvez..., sauvez tout. »
- Où se trouve la caisse? demanda le juge de paix.
- Le mur... derrière l'armoire...
Et, poussant un gémissement douloureux, elle ferma les yeux et perdit connaissance.


Reproduction interdite





COUVERTURES   1985



Un bon petit diable, by Comtesse de SEGUR       Un bon petit diable, by Comtesse de SEGUR



COUVERTURES   bêta



Un bon petit diable, by Comtesse de SEGUR       Un bon petit diable, by Comtesse de SÉGUR



ANNEXE



Un bon petit diable, by Comtesse de SÉGUR
Editeur :   Casterman (1974)
Collection :   Collection Comtesse de Ségur
A.S.I.N :   B0000DVKJW
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Comtesse de SÉGUR

Bibliographie de
Comtesse de SÉGUR

Photos Galerie Livres
Collection Comtesse de SÉGUR   Casterman

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans SEGUR Comtesse de
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog