Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /




Robinson Crusoé   Flammarion   Garnier   Hachette   Maxi-Poche




  Le roman, comme la presse, eut pour père DEFOE (Daniel) (1661-1731), qui, au début de sa carrière, semble être né pour le journalisme. Dès l'âge de vingt ans, il écrit, sur les sujets d'intérêt courant, de nombreux pamphlets politiques, dont certains lui valent la prison. Defoe fut plus heureux lorsque, à l'âge de cinquante-cinq ans, il abandonna le domaine de la politique pour entrer dans celui de la fiction. Là, il excelle. Son chef-d'ouvre est Robinson Crusoé, qui se recommande par la clarté et la simplicité de son style, et par un air de vérité parfaite dû à un luxe inouï de détails. L'ouvrage est trop connu pour que nous en donnions une analyse. C'est Rousseau qui, dans son Émile, plaçant Defoe comme un éducateur supérieur à Aristode, à Pline ou à Buffon, contribua le plus à attirer l'admiration de l'Europe sur ce Robinson Crusoé que, jusqu'alors, en Angleterre, on avait comme un ouvrage vulgaire et sans influence.

source = Les Littératures étrangères
Julien BOITEL
Librairie Hachette   1920




ROBINSON CRUSOË est le héros d'un roman de l'Anglais Daniel De Foë, qui parut sous le titre de The Life and prising Adventures of Robinson Crusoê (Londres 1719), et dont le succès fut tel que l'auteur se détermina à en publier une suite, puis une troisième partie toute morale sous le titre de Serious Reflexions during the life of Robinson Crusoë, with his vision of the angelic World (Londres 1719). Cette dernière partie réussit peu, tandis que le roman proprement dit non-seulement eut une foule d'éditions en Angleterre, mais encore se répandit rapidement à l'étranger. Dès 1720 on le traduisait en français, puis en allemand. A partir de 1722 on ne compte pas moins d'une cinquantaine d'imitations. Rousseau, en signalant Robinson Crusoë dans son Émile comme un livre qui présentait le tableau réel de la vie primitive, propre dès lors à faire comprendre à l'enfant les moyens que la nature a mis entre les mains de l'homme pour subvenir à tous ses besoins, contribua à le populariser encore davantage parmi nous. On prêta au livre ine idée philosophique et pédagogique à laquelle l'auteur n'avait jamais songé en l'écrivant. La meilleure imitation qu'on en ait faite à ce point de vue est sans contredit celle de Campe (Le jeune Robinson) ... L'ouvrage de Campe, traduit à son tour dans toutes les langues vivantes, a provoqué une foule d'imitations, qui sont loin d'ailleurs d'avoir eu le même succès.
  On croyait autrefois que Daniel De Foë avait frauduleusement tiré le sujet de son Robinson, en se bornant à changer les noms et les dates, du journal d'un matelot écossais, Alexandre SELEIRE, né en 1676, à Largo, qui, à la suite d'une querelle avec son capitaine, aurait été abandonné par celui-ci, en février 1704, dans l'île Juan-Fernandez avec quelques provisions et outils, et qui y aurait vécu solitaire jusqu'en 1709, époque où le capitaine Wood Rogers l'aurait recueilli et ramené en Angleterre. C'est ce que le capitaine Rogers a raconté lui-même dans le récit de ses voyages insérés dans la Collection of Voyages (Londres, 1756) .... Des recherches plus récentes n'ont point confirmé cette opinion, quoiqu'il soit possible que les aventures de Selkirk aient fourni à De Foë l'idée première de son roman. ......

source =   Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture
PARIS   LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES, FILS ET CIE




I.   DANIEL DEFOE :   1661 - 1731.

  Daniel Defoe was born in London in 1661. He was the son of a dissenting minister, but he preferred to enter business rather than follow his father's calling. He attempted several trades, was a hosier, a hatter, a printer, and perhaps a brick-maker. His enterprises failed and Defoe knew poverty for a time. He was a great reader; and so he was more successful as a writer of political pamphlets. In 1715, he took to the composition of stories and romances. His best known work is Robinson Crusoe (1719), a great imaginative story which may be compared with " Gulliver's Travels " by Swift.

source =   English Literature
CLASSE DE
PREMIERE

LIGEL - 77, RUE DE VAUGIRARD,   PARIS VIe



CHRONOLOGIE



1660 : Naissance à Londres de daniel Foe. Restauration de Charles II.
1662 : Acte d'Uniformité. James, père de Daniel Foe, rejoint avec sa famille l'église presbytérienne.
1665 : Reste à Londres; A Journal of the Plague Year (1722) relatera les événements de l'année.
1666 : Grand incendie à Londres.
1668 : (vers) Mort d'Alice, mère de Daniel Foe.
1671 : Daniel Foe est à l'école du Révérend James Fisher à Dorking.
1673 : Daniel De Foe entre à l'école du Révérend Charles Morton à Newington Green dans le nord de Londres. Éducation moins classique que pragmatique, dirigée vers la préparation à une carrière de pasteur presbytérien.
1679 : Daniel Foe quitte l'école de Charles Morton. Foe ne sera pas pasteur.
1680-83 : Voyages en Europe
1683 : Foe s'établit dans les affaires. Il sera bonnetier, grosiste, assureur, marchand de vin et de tabac, etc.
1684 : Mariage avec Mary Tuffley qui apporte à Foe une dot de £3 700.
1685 : Révolte du duc de Monmouth (protestant) contre le roi Jacques II, à laquelle participe Foe.
1688-89 : Glorieuse Révolution. Arrivée de Guillaume d'Orange et de Marie qui prennent le pouvoir. Soutien de Foe et de ses coreligionnaires à la Révolution. Départ de Jacques II pour la France.
1689 : Acte de tolérance donnant la liberté de culte aux dissidents.
1690-91 : Débuts de Foe dans le journalisme à l'Athenian Mercury.
1692 : Faillite de Foe et accumulation de procès contre lui. Ses créanciers lui réclament £17 000. Foe se cache, à Whitefriars notamment (refuge des gens poursuivis pour dettes, où il se familiarise avec la pègre). Il restera à la merci de ses créanciers, ce qui l'entraîne durablement dans toutes sortes de compromisions.
1695 : 1695 : Foe fonde une tuillerie à Tilbury, qui sera une réussite. Il ajoute le préfixe De à son nom.
1697 : De Foe/Defoe publie An Essay upon Projets où il suggère quelques réformes pratiques : création de routes, d'asiles, etc.
1698 : Publie son Argument for a Standing Army où il plaide en faveur d'une armée permanente capable de servir le roi Guillaume contre les Français (ce choix politique est celui du parti whig).
1700 : Defoe publie divers écrits politiques pour soutenir les whigs dans leur défense du commerce anglais.
1701 : Publication du poème satirique The True-Born Englishman, défense du roi d'origine hollandaise et de son entourage. Énorme succès populaire du poème. Defoe gagne la confiance du souverain.
1702-03 : Mort de Guillaume III en 1702. La reine Anne lui succède, qui est moins portée que lui à défendre les dissidents. Defoe écrit The Shortest Way with the Dissenters en 1702, attaque ironique dirigée contre l'aile intolérante de l'église d'Angleterre. Defoe est arrêté, mis au pilori (ce qui lui vaut la considération générale du peuple de Londres), emprisonné à Newgate.
1704 : Defoe est tiré de prison par le secrétaire d'État Harley qui est du parti tory. L'amende à laquelle Defoe avait été condamné est payée par la reine. Il fonde la Weekly Review pour soutenir Harley. Il voyage dans tout le pays pour servir d'agent de renseignements à Harley.
1705 : Defoe voyage en Écosse. Plusieurs écrits politiques.
1706-07 : Defoe est en mission secrète en Écosse pour préparer l'Union de 1707 (ente l'Angleterre et l'Écosse).
1708 : Retournement de la Wekly Review qui soutient les whigs après le départ de Harley. Defoe est désormais au service de Godolphin. Deux voyages en Écosse.
1711 : Écrits politiques, dont une défense des tories qui sont réservés devant la participation de l'Angleterre à la guerre de Succession d'Espagne (retournement complet de Defoe à ce sujet).
1712 : soutien continu, mais de plus en plus difficile, à Harley. La question de la succession de la reine Anne se pose. Defoe est favorable aux Hanovres protestants, hostile aux Stuarts, mais il feint le contraire.
1713 : La Weekly Review paraît pour la dernière fois en juin. Defoe est emprisonné à Newgate une nouvelle fois pour dettes et aussi pour certains de ses pamphlets.
1714 : Bolingbroke remplace Harley. La reine meurt. George 1er de Hanovre monte sur le trône. Écrits politiques.
1715 : Defoe a une attaque d'apoplexie. Il écrit The Family Instructor et passe quelque temps en prison à cause de ses pamphlets. Le nouveau gouvernement whig le libère et l'engage pour des activités d'espionnage aux dépens des tories. Derniers grands écrits de caractère politique.
1716 : Direction du journal Mercuries Politics (qui durera jusqu'en 1720).
1717 : Collaboration au tory Mist's Weekly Journal (Defoe fait des traductions et assure une surveillance idéologique).
1718 : Suite de The Family Instructor.
1719 : Publication de The Life and Strange Surprizing Adventures of Robinson Crusoe, of York, Mariner (première partie du roman, dont la traduction est donnée ici) et de The Farther Adventures of Robinson Crusoe (deuxième partie du roman). Textes divers, dont une histoire de pirates.
1720 : Publication de la suite de Robinson Crusoe (troisième partie), intitulée Serious Reflections during the Life of Robinson Crusoe. Defoe publie également Life and Adventures of Duncan Campbell, Memoirs of a Cavalier, Captain Singleton.
1722 : A côté du journal de l'année de la peste, Defoe publie l'édifiant Religious Courtship, le roman Colonel Jacque, une vie de Cartouche, Moll Flanders.
1723 : Defoe publie une histoire de Pierre le Grand de Russie et une vie de Rob Roy.
1724 : Échec d'une nouvelle tuilerie. Publication de Roxana. Defoe donne aussi son Tour thro' the Whole Island of Great Britain, sa General History of the Pyrates, une vie de John Sheppard.
1725 : Publication de The Complete English Tradesman, de vies de criminels et de pirates (Jonathan Wild, John Gow).
1726 : Political History of the Devil, Essay upon Literature, A System of Magic, History of Discoveries.
1727 : Publication de l'édifiant Conjugal Lewdness sur la vie des couples mariés.
1728 : A Plan of the English Commerce, Stret Robberies Considered, History and Reality of Apparitions, A New Family Instructor.
1729 : The Complete English Gentlemen (1890) est commencé. Of Royal Education.
1730 : Defoe, poursuivi pour dettes, est contraint de se cacher.
1731 : Publication de Effectual Scheme for Preventin Street Robberies. Mort de Defoe à Londres, le 26 avril. Defoe est enterré à bunhill Fields, non loin de John Bunyan.

source = GF - Flammarion






Wikipédia  Daniel De Foë

Retour accueil

Haut de page

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog