Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 14:03

César marin d'eau douce, by Georges BAYARD

 

Présentation de l'Editeur


 

CÉSAR a bien de la chance!
  Il va vivre trois semaines à bord de la Diane, une péniche qui parcourt les rivières et les canaux du Nord de la France pour se rendre en Belgique.
  Bientôt César est le témoin d'étranges événements à bord; des événements qui vont le conduire à la recherche de mystérieux personnages.
  Parfois, lorsque l'on cherche,... on trouve! On trouve des gens qui ne reculent devant rien pour réussir leurs mauvais coups.
  César est courageux, intelligent et il a plus d'une idée!

 

FICHE   TECHNIQUE   DU LIVRE


 



TITRE :   César marin d'eau douce
AUTEUR :   GEORGES   BAYARD
EDITION :   Hachette  

Nouvelle Bibliothèque rose   numéro : 181

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

La porte était-elle mal fermée.   p. 32
« Gardez votre sang-froid! »   p. 64
Tout à coup, un détail attira son attention.   p. 96
Mme Bouquet se saisit de la bouée et la lança avec précision.   p. 128
« Je n'y comprends plus rien », dit-il.   p. 160



Dép. lég. 3176 - 2e tr. 65

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
03.271 - I - 4 - 2486

© Librairie Hachette, 1965.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 191       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   205 grammes   Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON            Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur




EXTRAIT   César marin d'eau douce, by Georges BAYARD   page 64


César marin d'eau douce, by Georges BAYARD -image-50-150




  César suivit son cousin et sa cousine vers l'avant de la péniche. Il découuvrit une sorte de puits carré, dans lequel une échelle de meunier s'enfonçait. Elle aboutissait à un palier d'environ un mètre carré. Trois portes formaient les trois côtés du puits, qui n'étaient pas occupés par l'escalier.
  Victor, descendu le premier, désigna la porte de gauche :
  « C'est la cabine d'Antoine, le matelot. La nôtre, c'est la porte de droite.
  - Et au milieu? demanda César.
  - Elisa! Elisa! cria la tante Julia de l'arrière. Viens, j'ai besoin de toi!»
  La fillette obéit.
  César, pour rejoindre son cousin qui venait d'entrer dans la cabine de droite, descendit l'escalier. Peu habitué à la raideur de pente d'une échelle de meunier, il manqua une marche, partit en avant et alla s'affaler contre la porte du centre. César heurta-t-il la poignée? Ou la porte était-elle mal fermée? Toujours est-il que le garçon, furieux, se retrouva à plat ventre sur des rouleaux de cordages et une bâche épaisse, soigneusement pliée, qui amortit heureusement sa chute.
  Victor se précipita.
  « Tu n'as pas de mal, César? » s'écria-t-il.
  Celui-ci, vexé, rageur, ne répondit pas. Il se releva, remua les bras, puis les jambes. Il n'avait pas vraiment mal, et il en était quitte pour une peur bien naturelle.
  Du pied, d'un geste de colère, César repoussa la bâche, sans y parvenir.
  « Ouille, fit-il. Il y a quelque chose de dur, là-dessous. »
  Il souleva la bâche et découvrit une bouée, abandonnée là, sans doute.
  Un peu remis de son émotion, il reposa la bâche, sortit et referma la porte. Il pénétra dans la cabine de droite à la suite de son cousin.
  Le local n'était pas très grand. Pas plus long que les deux couchettes superposées qui s'y trouvaient et juste assez large pour que l'on pût circuler entre le flanc de la péniche et le bord du sommier.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

César marin d'eau douce, by Georges BAYARD       César marin d'eau douce, by Georges BAYARD




ANNEXE



César marin d'eau douce, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette Nouvelle Bibliothèque rose (1965)
A.S.I.N :   B0000DSY49
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR




dans la même collection :

MICHEL MÊNE L'ENQUÊTE
MICHEL ET LA FALAISE MYSTÉRIEUSE
LES ÉTRANGES VACANCES DE MICHEL
MICHEL FAIT MOUCHE
MICHEL ET LE BROCANTEUR
MICHEL POURSUIT DES OMBRES
MICHEL AU VAL D'ENFER
MICHEL FAIT DU CINÉMA
MICHEL ET MONSIEUR X
MICHEL AU REFUGE INTERDIT
MICHEL ET LA SOUCOUPE FLOTTANTE
MICHEL MAÎTRE A BORD
L'ÉCOLE DES DÉTECTIVES



dans la Nouvelle Bibliothèque Rose :

LES 5 000 FRANCS D'ALAIN CLOCHE-DUR
CÉSAR FAIT DU KARTING
CÉSAR SUIT LE TOUR DE FRANCE



LIENS



Wikipédia
Georges Bayard

François LEBRUN

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 14:51

Michel en plongée , by Georges BAYARD



Présentation de l'Editeur


ÉTRANGE, l'idée de Michel!
  Pourquoi passer des vacances dans un hameau à moitié englouti sous les eaux?
  Dès le premier soir, la ferme de l'oncle Anthonime reçoit des visiteurs bien inattendus! La mystérieuse accusation qui pèse sur l'oncle de Michel met en jeu l'honneur de toute la famille.
  La vérité, dit-on, est au fond du puits. C'est peut-être au fond du lac que Michel devra la chercher, au prix de quelles aventures et de quelles difficultés!














FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


 



TITRE :   MICHEL en plongée
AUTEUR :   GEORGES   BAYARD
EDITION :   Hachette     259

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20 0454 7

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

Bientôt Michel réapparut.   p. 64
Michel s'éveilla en sursaut.   p. 96
« Si je déniche le trésor Marois... »   p. 160
Il décida de faire appel à la science d'Arthur.   p. 192


Dép. lég. 6593 - 1er tr. 68.

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur - Relieur
Paris- Coulommier
20 - 01 - 0454 - 04

1818-5 - Dépôt légal n° 612, 4° 1er trimestre 1969.
1er Dépôt : 3e trimestre 1964.


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 10-02-1969.
20 - 01 - 0454 - 05

TOUS LES PERSONNAGES DE CE ROMAB
SONT FICTIFS


© Librairie Hachette, 1967.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 253       TABLE DES MATIÈRES : NON


Poids :   211 grammes     Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

EXTRAIT   Michel en plongée, by Georges BAYARD   page 160


MICHEL en plongée, by Georges BAYARD -image-50-150




  CE DÉTAIL risquait en effet de rendre inutiles les efforts de Michel.
  En effet, s'il se vérifiait que Célestin Poix s'était trompé volontairement en désignant la cave d'Adrien Marois, au lieu de la sienne, Michel avait l'intention de prouver aux Frontimorainns leur erreur et que son oncle n'était pour rien dans la disparition du magot.
  Car on pouvait admettre que le braconnier n'aurait pas dépensé une grosse partie de son pécule sans la quasi-certitude de retrouver une chose importante, une chose dont la valeur le rembourserait, à tout le moins, des frais engagés.
  Que ce trésor fût ou non celui de Marois ne changeait rien à l'affaire.
  « Oui, mais pour moi, c'est bien différent! se dit Michel. Si je n'avais pas réfléchi, je me donnais du mal pour rien. »
  C'était une réminiscence littéraire qui l'avait mis en garde. Il venait de se rappeler le sujet d'un conte de Maupassant : La Petite Ficelle. Un vieil homme, parce qu'il avait été aperçu en train de ramasser un objet - en fait une petite ficelle -, s'était vu accuser d'avoir trouvé un portefeuille, et de n'avoir pas cherché à le rendre. Même lorsque l'objet avait été restitué à son propriétaire, quelques jours plus tard, par la personne qui l'avait réellement découvert, l'accusation avait persisté. Des gens malintentionnés avaient affirmé que le vieil homme avait fait rapporter le portefeuille par un complice.
  « Les choses auraient pu se passer à peu près de la même manière, se dit Michel en allumant sa lampe torche. Si je déniche le trésor Marois, si je le remonte à la surface, même devant témoins, les gens pourront dire que je l'avais découvert dans la ferme et que j'ai fait semblant de le retrouver sous l'eau! »
  Cette réflexion ne lui donnait malheureusement pas la solution du problème. En effet, Michel savait maintenant ce qu'il convenait de ne pas faire, mais il restait à imaginer comment s'y prendre pour convaincre les Frontimorains, afin qu'aucun doute ne subsistât.
  « Bah! je finirai bien par trouver »
  Bientôt, des préoccupations plus immédiates empêchèrent le garçon de penser à l'avenir. Une brusque piqûre dans les oreilles lui rappela qu'il devait veiller à équilibrer la pression de l'air sous les tympans. Il accomplit plusieurs mouvements de déglutitions et la douleur diminua.


Reproduction interdite




COUVERTURES


 

MICHEL en plongée, by Georges BAYARD       MICHEL en plongée, by Georges BAYARD




ANNEXE


Michel en plongée, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte( 1964)
A.S.I.N :   B00407R3YK
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Bibliographie
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 14:25

MICHEL et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD

Présentation de l'Editeur


FAIRE du bateau-stop? Facile. Banal, même. Pourtant lorsqu'il s'agit de traverser la Manche, un jour de brume, à bord d'une barque de pêche, on peut rencontrer l'aventure.
  ...Une aventure qui conduira Michel et Martine à l'« Auberge du Roy-Guillaume », quelque part en haut d'une falaise normande, et les jettera dans des complications inattendues.
  Jimmy Madigan était bien sympathique! Thomas Palmer aussi, malgré sa stature de colosse de foire. Tout comme Nick, le mousse de « La Panthère », d'ailleurs. Qui est le cousin John? Où se cache-t-il? De la solution de cette énigme dépendent bien des choses : un titre de championne de natation pour Martine, par exemple, un voyage en Espagne pour Michel, aussi... et peut-être la vie de Nick...








FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE







Titre :   MICHEL et la falaise mystérieuse
Auteur :   GEORGES   BAYARD
Edition :   Hachette

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VIe

Bibliothèque VERTE   numéro : 20/0450/5

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE LEDOUX
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

Le soleil allait achever de disperser le brouillard.   p. 32
Ce n'était qu'un cycliste qui passa à côté d'eux en sifflotant.   p. 64
Dans sa précipitation il entraîna la chaise.   p. 128
Les deux garçons durent sauter à terre.   p. 160



1549-5 - Dépôt légal n° 0668, 2e trimestre 1980.


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, Romain-Roland - Montrouge
Usine de La Flèche, le 15-04-1980.
20 - 01 -.0450 - 19

Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications
destinées à la jeunesse. Dépôt : 1958.

TOUS LES PERSONNAGES DE CE ROMAN
SONT FICTIFS


© Librairie Hachette, 1958.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto.
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 189       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   159 grammes   Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   2 - 01 - 001898 - 2   Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur




EXTRAIT   MICHEL et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD page 63


 

Michel et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD -image-50-150




  Ils repartirent un instant plus tard, et, cette fois, ils piquèrent en plein sur l'intérieur. Du moins ce fut ce que Martine augura du fait qu'ils tournaient le dos à la mer. Mais la falaise devait s'incurver, car ils n'avaient pas parcouru plus de deux cents mètres qu'ils se retrouvèrent au bord d'un à-pic et que de nouveau Palmer obliqua vers l'intérieur. Cette fois ils rencontrèrent des haies vives, entourant des prés vides. Et chaque fois, malgré l'obscurité, Thomas trouvait sans chercher la barrière ou le tourniquet qui permettait de franchir la clôture. Ils atteignirent ainsi une route empierrée, enserrée entre des haies plus hautes. Sans hésiter, l'Anglais la suivit vers le nord, en prenant la précaution de marcher sur le bas-côté herbu.
  Un moment, une lanterne isolée apparut sur la route, dans le lointain. Palmer se jeta d'un bond dans le fossé en entraînant Martine. Il l'obligea à s'allonger complètement et lui-même disparut entièrement dans l'herbe. Ce n'était qu'un cycliste qui passa à côté d'eux en sifflotant, sans même soupçonner leur présence.
  Le marin attendit qu'il eût disparu, avant de reprendre sa route. L'arrêt dans l'herbe fraîche rendit douloureux le nouveau départ. Martine sentait maintenant la fatigue en courbatures qui lui nouaient les épaules et les bras. De plus en plus à mesure que diminuait sa résistance physique, elle craignait de devenir lâche et de tout risquer pour s'enfuir... sans s'inquiéter de Michel. Elle savait que ce serait une très vilaine action, que Michel - elle en était sûre à cause de son air de franchise - n'aurait jamais commise..., mais malgré ses efforts, la lassitude prenait le dessus et lui soufflait ses mauvais conseils... Malgré elle, elle sourit, amèrement :
  « Quand je pense que je suis à moins de cent vingt kilomètres d'Amiens! » Elle évoqua sa famille, qui devait être à cent lieues de supposer dans quelle situation elle se trouvait! Puis, par association d'idées, elle pensa aussi à celle de Michel, à cette famille inconnue, mais qui aurait la même réaction que ses parents, dans la même circonstance... Et cela suffit à chasser définitivement ses pensées de faiblesse.
  Elle soupira, tirée inexorablement en avant par la poigne ferme de Palmer. Elle commençait à se ressaisir, maintenant; son esprit examinait la situation sous tous ses angles, pour tenter de découvrir une ligne de conduite. Mais elle se heurtait toujours à cette restriction : tant que Michel serait entre les mains de Palmer et de Nick, il lui serait difficile d'agir.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Michel et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD       Michel et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD




ANNEXE



Michel et la falaise mystérieuse, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1971)
A.S.I.N :   B003FSG9UY
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR




dans la même collection :

MICHEL MÊNE L'ENQUÊTE
MICHEL ET LA FALAISE MYSTÉRIEUSE
LES ÉTRANGES VACANCES DE MICHEL
MICHEL FAIT MOUCHE
MICHEL ET LE BROCANTEUR
MICHEL POURSUIT DES OMBRES
MICHEL AU VAL D'ENFER
MICHEL FAIT DU CINÉMA
MICHEL ET MONSIEUR X
MICHEL AU REFUGE INTERDIT
MICHEL ET LA SOUCOUPE FLOTTANTE
MICHEL MAÎTRE A BORD
L'ÉCOLE DES DÉTECTIVES



dans la Nouvelle Bibliothèque Rose :

LES 5 000 FRANCS D'ALAIN CLOCHE-DUR
CÉSAR FAIT DU KARTING
CÉSAR SUIT LE TOUR DE FRANCE



LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Bibliographie
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 15:37

Les étranges vacances de Michel, by Georges BAYARD

 

 

Présentation de l'Editeur


 

UNE pittoresque vallée du Jura, une ferme tranquille, isolée, n'est-ce pas l'endroit rêvé pour des vacances sans histoires? Comme le dit Michel : « Nous ne pouvions pas savoir qu'une aventure nous attendait! »
  Une ferme tranquille, la Colombière? Hum! Pourquoi donc un étrange vieillard la hante-t-il la nuit... « au pas de course »? Pourquoi l'énigmatique M. Stanislas tient-il tant à se rendre acquéreur de la parcelle 26? Est-ce lui qui effraie les bêtes de l'oncle François, la nuit? A moins que ce ne soit le Mautaint, ce rebouteux-sorcier que tout le monde redoute, dans le pays... Et si c'était Bourbaki, berger étrange et sympathique - trop sympathique peut-être!
  Michel parviendra-t-il avec l'aide de son cousin Daniel à découvrir le coupable à temps et à tirer les jumeaux, Marie-France et Yves, du mauvais pas où leur témérité les a placés?

 

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Les étranges vacances de Michel
Auteur :   GEORGES   BAYARD
Edition :   Hachette     122

Bibliothèque Verte   numéro : 20/0446/3

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

« Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, ça?... »   p. 64
Yves vit la porte s'ouvrir et se refermer aussitôt.   p. 96
La cabane fut tout à coup plongée dans le noir.   p. 160
« Nous ferions mieux de réfléchir au moyen de leur fausser compagnie. »   p. 192


1820-5 - Dépôt légal n° 112, 1er trimestre 1969.  


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 20-02-1969.
20 - 01 -.0446 - 11

© Librairie Hachette, 1959.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Thermo-Collage; cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 252       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   213 grammes   Format :   115x165 mm
I.S.B.N :   NON             Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur




EXTRAIT   Les étranges vacances de Michel , by Georges BAYARD page 63


 

Les étranges vacances de Michel, by Georges BAYARD -image-50-150




  La toile glissa bientôt, révêlant en effet une boîte métallique, très plate, qui portait sur le couvercle le nom d'une marque de pastilles. Le couvercle céda facilement, trop facilement même puisque sous l'effort des doigts de Marie-France, la boîte lui glissa des mains et tomba sur le parquet. Un papier soigneusement plié s'en échappa. Yves le ramassa vivement et le déplia.
  Rouge d'excitation, Marie-France découvrit en même temps que son frère une sorte de dessin très vague, formé de lignes sinueuses et de pointillés.
  « On dirait un dessin géomètrique, dit-elle, comme ceux que tu fais parfois à la maison!
  - Qu'est-ce que c'est que ce truc rouge, là, au milieu? » demanda Yves.
  Un rectangle rosâtre, en effet, marquait sensiblement le centre du dessin. Un dessin à l'encre rouge sans doute, une encre pâlie par le temps.
 . Il y a des mots, à peine visibles, dans le coin! s'écria Yves. Attends... il y a... Ca... das... tre... Ce que l'encre est pâle! Sec... tion... huitN, non... B,N! Par... celle... vingt-six! Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, ça! »
  Marie-France vérifia à son tour.
  « Cadastre, ça pourrait être le nom du père Arsène! Il s'appelait peut-être Arsène Cadastre? »
  Mais Yves haussa les épaules.
  « Je ne crois pas! Il me semble que j'ai déjà entendu employer ce nom-là, mais pas pour une personne. C'est dommage qu'on ne puisse pas demander ça à Michel! Il doit savoir, lui.
  - Ah! non. Pas un mot, hein? Tu as promis! Ils s'arrangeraient, Daniel et lui, pour nous souffler tout le plaisir! Tu sais bien comment ils sont!
  - N'empêche que nous pourrions faire une chose : recopier les mots et leur demander ce que ça veut dire, mais sans leur montrer le plan! »
  Marie-France réfléchit.
  « Pas mauvaise, ton idée, mais tu me laisseras faire! Il ne faut pas tout leur demander à la fois, parce que ce serait comme si on leur montrait le plan. On va seulement leur demander le mot cadastre.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Les étranges vacances de Michel, by Georges BAYARD       Les étranges vacances de Michel, by Georges BAYARD




ANNEXE



Les étranges vacances de Michel , by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette Bibliothèque (1969)
A.S.I.N :   B002T8B1TU
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR




dans la même collection :

MICHEL MÊNE L'ENQUÊTE
MICHEL ET LA FALAISE MYSTÉRIEUSE
LES ÉTRANGES VACANCES DE MICHEL
MICHEL FAIT MOUCHE
MICHEL ET LE BROCANTEUR
MICHEL POURSUIT DES OMBRES
MICHEL AU VAL D'ENFER
MICHEL FAIT DU CINÉMA
MICHEL ET MONSIEUR X
MICHEL AU REFUGE INTERDIT
MICHEL ET LA SOUCOUPE FLOTTANTE
MICHEL MAÎTRE A BORD
L'ÉCOLE DES DÉTECTIVES



dans la Nouvelle Bibliothèque Rose :

LES 5 000 FRANCS D'ALAIN CLOCHE-DUR
CÉSAR FAIT DU KARTING
CÉSAR SUIT LE TOUR DE FRANCE



LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Œuvres de
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 14:55

MICHEL au refuge interdit, by Georges BAYARD

 

Présentation de l'Editeur


 

UNE joyeuse randonnée en montagne interrompue par un incident inattendu. La nuit approche. Daniel est en danger. En si grand danger, même, que Michel et Arthur commencent à désespérer de le sauver.
  Et voilà le refuge où Michel comptait passer la nuit est barricadé! Que recèle-t-elle donc, cette pauvre cabane de bois, pour que des gens bizarres s'y intéressent en secret?
  Michel voudrait bien savoir qui est Flora, l'énigmatique Flora... Une victime? Ou une comédienne habile qui joue un jeu étrange?
  Attention, Michel! Le mystère s'épaissit autour du refuge interdit.

 

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir


Titre :   MICHEL au refuge interdit
Auteur :   GEORGES   BAYARD
Edition :   Hachette  

Bibliothèque VERTE   numéro : 20/0456/2

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

“ Mais vous avez du feu? ” p. 64
Flora tendit la main à Michel. p. 96
“ Le faux colis, tu le portes à la poste. ” p. 160
L'inconnu s'était emparé du second écouteur. p. 192



1467-5 - Dépôt légal n° 9491, 1er trimestre 1975.  


IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris
Usine de La Flèche, le 30-01-1975.
20 - 01 -.0456 - 13

© Librairie Hachette, 1963.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Thermo-Collage; cartonnée illustrée couleurs en recto.
Nombre de pages : 252       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   205 grammes            Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   2 - 01 - 01466 - 9   Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur




EXTRAIT   MICHEL au refuge interdit, by Georges BAYARD page 97


 

MICHEL au refuge interdit, by Georges BAYARD -image-50-150




  Lorsque ce fut fait, Michel et Arthur souhaitèrent un prompt rétablissement à Daniel et suivirent M. Rey qui était retourné dans la salle.
  Il disparut encore une fois et revint précédant Flora, toujours grave, réservée, les yeux baissés.
  « Ces messieurs s'en vont, Flora... Je vais les accompagner jusqu'à la piste. Dis-leur au revoir... »
  Flora tendit la main à Michel qui la serra.
  Il réprima difficilement un geste de surprise en sentant un objet dur que la jeune fille lui glissait dans la main. Michel referma le poing et, le plus naturellement qu'il put, glissa la chose dans sa poche. Puis ce fut au tour d'Arthur de serrer la main de la jeune fille.
  « Je vous souhaite un bon retour! murmura Flora.
  - Merci... pour tout! » répliqua Michel.
  Les paupières de la jeune fille battirent et un peu de rose monta à ses pommettes. Elle avait compris l'intention de Michel qui avait voulu la remercier discrètement pour son dévouement. Cloche manifesta encore une fois une tendresse reconnaissante à la jeune fille qui profita de l'occasion pour dissimuler son émotion en se baissant afin de caresser la chienne.
  Flora quitta presque aussitôt la salle et son oncle l'accompagna, comme la première fois. Il revint d'ailleurs tout de suite.
  « Eh bien, mous pouvons partir », dit-il.
  Les garçons chargèrent leur sac sur le dos et précédèrent M. Rey qui referma la porte de la maison à clef.
  Le soleil était déjà haut sur la vallée et l'air très doux.
  Courbatus, les garçons éprouvèrent d'abord quelque difficulté à marcher, mais peu à peu l'exercice rendit la souplesse à leurs muscles.
  M. Rey avait pris la tête du groupe. Lorsqu'il arriva sur une partie plate, où deux sentiers se rejoignaient, il déclara :


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

MICHEL au refuge interdit, by Georges BAYARD       MICHEL au refuge interdit, by Georges BAYARD




ANNEXE



Michel au refuge interdit, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette
A.S.I.N :   B002T85P56
www.amazon.fr

DU MÊME AUTEUR




dans la même collection :

MICHEL MÊNE L'ENQUÊTE
MICHEL ET LA FALAISE MYSTÉRIEUSE
LES ÉTRANGES VACANCES DE MICHEL
MICHEL FAIT MOUCHE
MICHEL ET LE BROCANTEUR
MICHEL POURSUIT DES OMBRES
MICHEL AU VAL D'ENFER
MICHEL FAIT DU CINÉMA
MICHEL ET MONSIEUR X
MICHEL AU REFUGE INTERDIT
MICHEL ET LA SOUCOUPE FLOTTANTE
MICHEL MAÎTRE A BORD
L'ÉCOLE DES DÉTECTIVES



dans la Nouvelle Bibliothèque Rose :

LES 5 000 FRANCS D'ALAIN CLOCHE-DUR
CÉSAR FAIT DU KARTING
CÉSAR SUIT LE TOUR DE FRANCE



LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Œuvres de
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 11:16

Michel et les routiers, by Georges BAYARD



Présentation de l'Editeur


 

DE Michel, de son cousin Daniel ou de leur ami Arthur, qui arivera le preier ar la route à Sant-Jean-de-Luz?
  Michel semble avoir sa chance. Un automobiliste complaisant lui fait fare une bonne partie du chemin dans une voiture d'apparence banale, mais capable d'accomplir des prouesses étonnantes.
  C'est dans les Landes, à l'auberge du Bon-Accueil, que les choses se gâtent. Auberge bizarre, où les clients sont accueillis comme des intrus Michel flaire un mystère. Et voilà que deux camions de dix tonnes se volatilisent sous ses yeux! Alors Michel, entreprenant et audacieux comme toujours, s'efforce de tirer l'affaire au clair : une énigme telle que jamais encore il n'en avait eu à résoudre. Mais arrivera-t-il à Saint-Jean-de-Luz?










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





TITRE :   MICHEL et les routiers
AUTEUR :   GEORGES   BAYARD
EDITION :   Hachette

Bibliothèque verte   numéro : 170

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

La voiture démarra. p. 64
Michel vit se profiler deux silhouettes. p. 96
Il se hâta de descendre du toit. p. 160
Bif s'arrêta une patte en l'air. p. 192


Dép. lég. 1804 - 1er tr. 64

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
04.145 - IV - 3 - 785

© Librairie Hachette, 1960.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
par Lienhard & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN ELIURE
Nombre de pages : 253       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   205 grammes   Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON             Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   Michel et les routiers, by Georges BAYARD   page 64


Michel et les routiers, by Georges BAYARD -image-60-150




  Marcant démarra en douceur, à son habitude, maœuvra ave cette sûreté de main qui n'appartient qu'aux professionnels et reprit la direction du centre de Bordeaux.
  Pourtant, juste avant d'arriver à la Garonne et de traversr le pont de Pierre, pour suivre les indications des panneaux, Marcant vira à gauche, sans raison apparente, mais en surveilant attentivement son rétroviseur. Il s'arrêta à une centaine de mètres sur le quai, effectua un demi-tour savant et repartit en sens inverse. Cette fois, il surveilla l'entrée du pont.
  « Vous avez aperçu quelque chose de suspect? demanda Michel qui ne put retenir sa lange.
  - Heu, non... mis deux précautions valent mieux qu'une, n'est-ce pas! »
  Marcant effectua encore plusieurs détours avant de gagner le centre de la ville.
  « J'espère vous voir au Salon, Michel, dit-il en tendant la main à son passager, lorsque la voiture fut arrêtée. Au stand Panthère!
  - Ce sera avec joie, si je peux! affirma Michel.
  Au fait, c'est bien à Corbie, que vous m'avez dit habiter, reprit Marcant...
  - Oui, monsieur!
  - Je suppose que si je vous envoie des invitations pour le Salon, l'adresse « Michel Thérais, à Corbie » suffira. Vous êtes suffisamment célèbre maintenant? »
  Michel s'empourpra, voulut protester que Marcant exagérait mais celui-ci ne lui en laissa pas le temps. Il avait ouvert la portière arrière et il lui tendait son sac.
  « Eh bien, merci mille fois, monsieur, dit Michel, merci pour tout.
  - Et tachez de guérir très vite de votre... blessure! » dit malicieusement Marcant. Très rouge, Michel se baissa pour serrer cordialement la patte de Bif, qui lui réondit d'un large coup de langue très affecteux.
  La voiture démarra et Michel resta sur place un moment, un peu déçu e se retrouver seul. Il suivit la voiture des yeux jusqu'à ce qu'elle se perdit dans le flot de la circulation. Michel enfila ls courroies d son sac et chercha des yeux une station d'autobus. Il lui fallait traverser la rue et il gagna le passage clouté qui se trouvait à une vingtaine de mètres de là. Il attendit que le flot de la circulation fût arrêté avant de se risquer sur la chaussée. Une voiture s'était engagée à demi sur le passage, comme si elle eût éprouvé quelque difficulté à s'arrêter. Michel tressaillit. C'était une décapotble américaine, à la carrosserie en piteux état. Sur le cuir vert des coussins, la combinaison bleu ciel d'un homme très brun se détachait nettement.
  Lorsqu Michel se retrouva de l'autre côté de la chaussée, il se retourna. Le feu venait de revenir au vert et la longue voiture américaine fut la première à s'élancer, dans la direction que venait de prendre Marcant.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Michel et les routiers, by Georges BAYARD       Michel et les routiers, by Georges BAYARD




ANNEXE



Michel et les routiers, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette bibliothèque verte, (1 janvier 1962)
A.S.I.N :   B002T8CU6S
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR




dans la même collection :

MICHEL MÊNE L'ENQUÊTE
MICHEL ET LA FALAISE MYSTÉRIEUSE
LES ÉTRANGES VACANCES DE MICHEL
MICHEL FAIT MOUCHE
MICHEL ET LE BROCANTEUR
MICHEL POURSUIT DES OMBRES
MICHEL AU VAL D'ENFER
MICHEL FAIT DU CINÉMA
MICHEL ET MONSIEUR X
MICHEL AU REFUGE INTERDIT
MICHEL ET LA SOUCOUPE FLOTTANTE
MICHEL MAÎTRE A BORD
L'ÉCOLE DES DÉTECTIVES



dans la Nouvelle Bibliothèque Rose :

LES 5 000 FRANCS D'ALAIN CLOCHE-DUR
CÉSAR FAIT DU KARTING
CÉSAR SUIT LE TOUR DE FRANCE



LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Bibliographie
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 15:30

Les pionniers du déluge, by G. BAYARD

 

 

Présentation de l'Editeur


 

 

 

Néant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE



Titre :   Les pionniers du déluge
Auteur :   Georges   BAYARD
Edition :   DELAGRAVE

Illustrations de Félix Lacroix
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc pleine page in texte.

Alors, la mémoire te revient, j'espère?   (p. 11)
Ils se tapirent dans l'angle d'une grand'porte   (p. 58)
Les deux garçons se précipitèrent vers la fenêtre   ( p. 109)
Un choc assez brutal... puis plu rien...   (p. 139)


Dépôt légal n° 1er trimestre 1962.
N° d'Édition : 2674. - N° d'Impression : 6779.

IMPRIMÉ EN FRANCE

ACHEVÉ D'IMPRIMER
EN JANVIER 1962 PAR
EMMANUEL GREVIN et FILS
A LAGNY-SUR-MARNE


© by Librairie Delagrave, 1961.  
Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation
réservés pour tous les pays y compris l'U. R. S. S.

Reliure :   cartonnée; illustrée couleurs in recto.

Nombre de pages : 156   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   320 grammes     Format :   145 x 215 x 17 mm
I.S.B.N :   NON     Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

 

 

EXTRAIT   Les pionniers du déluge, by Georges BAYARD   page 58


Les pionniers du déluge, by G. BAYARD -image-50-150



  Ils commencèrent par avancer sur le trottoir opposé au numéro 426, en surveillant les façades.
  « Tu as remarqué, souffla Bob, lorsqu'ils eurent dépassé le 426. Il y a de la lumière à toutes les façades... sauf au 426, justement!
  - Sûr et certain que, pour une clinique, c'est plutôt bizarre! dit Jimmy.
  Ce fut à ce moment précis que la neige se mit à tomber.
  « Flûte! s'exclama Jimmy. Ce n'est pas le temps rêvé pour une enquête. »
  Ils se tapirent dans l'angle d'une grand-porte grillée, en face et un peu plus loin que le 426.
  « Dis, Bob... tu vois la villa voisine du 426? Elle est vide, elle aussi... Du moins, il n'y a pas de lumière non plus aux fenêtres.
  - Parce que tu t'imagines que le 426 est vide, réellement? Le fait qu'il n'y ait pas de lumière aux fenêtres ne prouve rien, mon vieux! Ils peuvent avoir mis des doubles-rideaux!
  - Des doubles-rideaux, partout? Dans une clinique? Protesta Jimmy, ça m'étonnerait un peu!
  Bob resta silencieux un instant puis il déclara :
  « Je vais bien voir... reste là... et surveille la façade du 425 ...
  Jimmy le vit en effet se diiger vers la façade du 425 et appuyer sur le bouton de la sonnerie.
  « Il en a du toupet! pensa Jimmy. Qu'est-ce qu'il va bien leur raconter aux gens, s'ils viennent ouvrir?
  Mais Bob eut beau insister, personne ne répondit ses coups de sonnette. Il revint vers Jimmy.
  « Personne, dit-il...
  Brusquement, Jimmy l'attira dans l'ombre de la porte et lui désigna en même temps un point dans le jardin de la villa du 426... Une lueur rouge, celle d'une cigarette sans doute, était visible... une lueur qui disparut rapidement...
  « On dirait bien que ton coup de sonnette chez le voisin a alerté quelqu'un au 426! constata Jimmy. On ferait peut-être bin de ne pas traîner dans les parages!
  - Tu as raison... mieux vaut éviter de se faire repérer! heureusement, la neige doit brouiller un peu la vue, ce soir!
  Ils quittèrent le couvert de la porte, sans rien remarquer de suspect, en face... Ils n'avaient plus qu'une chose à faire : repartir par l'autobus, dans le Budd Avenue.
  Les deux garçons attendirent un bon moment, à l'arrêt. La neige tombait maintenant en tourbillons drus, en volées suffocantes, qui les empêchaient d'ouvrir la bouche.
  Lorsque l'autobus arriva, ils s'y engouffrèrent. Le véhiule allait repartir lorsqu'un homme se précipita et sauta sur le marchepied. Bob et Jimmy, occupés à chercher une place, tournaient le dos à la porte. Lorsqu'ils se trouvèrent installés sur deux sièges voisins, l'homme n'était visible que de dos. Il réglait le montant du trajet.
  Il resta d'ailleurs debout dans l'allée, agrippé à la lanière de cuir, prévue à cet effet. Pourtant les sièges vacants ne manquaient pas. Bob qui regarda machinalement l'individu se dit que le voyageur descendait certainement à la prochaine station... L'homme portait un imperméable cosu, dont le col était relevé, et un chapeau de toile imperméable.
  A l'arrêt suivant, une dizaine de personnes pénétrèrent dans l'autobus et l'inconnu dut s'effacer pour les laisser passer. A ce moment, le coude de Jimmy heurta discrètement celui de Bob.
  « La moustache! souffla Jimmy. Dans l'allée...
  Bob eut beau écarquiller les yeux, il ne découvrit rien qui justifiât le coup de coude. L'homme avait repris sa position et leur tournait le dos, de nouveau.
  « Le type, là-bas... c'est le chauffeur de la Vauxhall! chuchota Jimmy. J'en suis sûr! J'ai reconnu sa moustache qui lui remonte dans le nez!
  Bob, interloqué, contempla le dos de l'individu, sans rien dire.
  « Possible qu'il nous ait repérés, tout à l'heure... et si c'était lui, l'homme à la cigarette, dans le jardin? Il nous a peut-être suivis!

Reproduction interdite


 

 

 

 

NOTES



Page : 08   la « Snow-Soap Compagny Limited ». Compagnie du "Savon Neige"
Page : 11   l'Anita! Les "Fidji" chantent à minuit.
Page : 13   pieds-plats Surnom des policiers dans les pays anglo-saxons
Page : 13   13 cinq pieds dix pouces Un peu plus d'un mètre soixante-quinze
Page : 14   « Shorter » Plus court
Page : 17   W. L. Without licence : plaque que le conducteur qui n'a pas le permis de conduire est tenu d'apposer sur son véhicule.
Page : 18   Botany-Bay : ville qui possède des Biglaw.
Page : 29   « self-made-man » Un homme qui "s'est fait lui-même".
Page : 31   « R. A. A. F. » Royal Australian Air Force : Amée de l'air Australienne.
Page : 31   la check-list Liste des passagers d'un appareil.
Page : 49   Jarretière : décoration accordée par la Reine d'Angleterre.
Page : 49   Sir : titre de noblesse que la Reine peut accorder à un roturier pour services exceptionnels.
Page : 59   façade du 425 Les numéros des maisons ne sont pas répartis en numéros pairs et numéros impairs.
Page : 71   Interpol : organisme de police internationale.
Page : 82   « weasel » Type spécial aux régions polaires.
Page : 95   le rôle Liste du personnel.
Page : 139   une congère : tas de neige provoqué à la façon des dunes par l'action du vent.


ANNEXE



Les pionniers du déluge, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette
I.S.B.N-10 : B00B1DY0O2

 

 

 

LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

 

 

Retour accueil

 

 

Haut de page

Partager cet article

Repost0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 09:38

Michel chez les Gardians , by Georges BAYARD



Présentation de l'Editeur


AUX Saintes-Marie-de-la-Mer, Michel, Daniel et Arthur mènent la vie passionnante des gardians, ces « cowboys » de la Camargue. Chaque jour est une aventure merveilleuse, en compagnie de Galline, la fille du manadier.
  Et soudain, parce que toute la ville se dresse contre des voleurs, c'est une autre aventure qui survient, mystérieuse d'abord, dangereuse bientôt. Faire triompher la vérité, disculper les innocents est une tâche qui exige du courage, de la ténacité, de l'astuce.
  Michel en aura besoin pour déjouer les pièges, surmonter les obstacles que des adversaires inconnus dressent entre lui et cette vérité, jusque dans les souterrains du Moyen Age!












FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


 



TITRE :   MICHEL chez les Gardians
AUTEUR :   GEORGES   BAYARD
EDITION :   Hachette

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 269

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

« Ils en tracent ainsi sur les murs! » p. 64
La réputation de manade était un jeu. p. 96
La voiture arrivait au mas. p. 160
Arthur et Daniel montèrent sur les pierres. p. 192


Dép. lég. 5079 - 4° tr. 66

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
20 - 01 - 2169 - 02

© Librairie Hachette, 1965.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée illustrée couleurs en recto.
Imprimé en France
Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 249       TABLE DES MATIÈRES : NON


Poids :   205 grammes       Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

EXTRAIT   Michel sur les Gardians, by Georges BAYARD   page 162


MICHEL chez les Gardians by, Georges BAYARD -image




  La voiture arrivait au mas, franchissait le portail surmonté d'une tête de taureau décharnée, mais aux cornes impressionnantes. Le soleil et la pluie en avaient blanchi les os.
  Vêtue de noir, ceinte d'un tablier de grosse toile bleue, une dame apparut sur le seuil de la maison. Un chignon de cheveux gris, haut perché, donnait à son visage l'apparence d'une grosse brioche. Elle respirait la gentillesse, en dépit d'une expression volontairement bourrue, démentie par un sourire.
  Galline rangea la voiture devant la porte et tous descendirent.
  La jeune fille fit les présentations.
  « J'ai déjà vu ces jeunes gens à leur arrivée... sauf... monsieur... comment avez-vous dit?
  - Mitouret, madame, Arthur Mitouret, répondit l'intéressé.
  - Mon défunt aussi s'appelait Arthur... Arthur Coucourde. C'est un nom qui m'a d'abord fait rire quand j'étais demoiselle et puis... je n'y ai plus attaché d'importance. Mais... entrez!
  - Soyez les bienvenus », déclara Galline avec une feinte solennité.
  Les jeunes gens pénétrèrent dans une grande pièce blanche, la salle de séjour du mas. Une longue table de noyer ciré occupait le centre, flanquée de deux bancs rustiques.
  Sur la chaux immaculée des murs, seuls des rideaux de toile provençale à fond rouge mettaient de la couleur. Au mur, sur une potence terminée par une petite tête de cheval naïve, la selle du manadier trônait, doucement luisante, sans une cache en dépit de son long usage.
  « Vous regardez la selle! s'exclama Mme Coucourde. Elle en vaut la peine! S'il était tombé un œil à chaque habitant des Saintes toutes les fois que M. Frédéric a décroché une cocarde, assis sur elle, il aurait fait un peuple d'aveugles!
  - Croiriez-vous qu'une selle de ce genre coûte autant qu'un cheval moyen? intervint Galline.
  - Hé, c'est aussi du bon travail d'artisan! » affirma Mme Coucourde.
  L'on sentait dans la pièce le respect profond d'une tradition, d'un style local, jusque dans les détails. Le mas était doté de l'électricité, mais c'était une lampe à gros abat-jour en coupole de verre qui dissimulait l'ampoule, comme s'il s'agissait d'une ancienne suspension à pétrole.


Reproduction interdite




COUVERTURES


 

MICHEL chez les Gardians by, Georges BAYARD       MICHEL chez les Gardians by, Georges BAYARD




ANNEXE


Michel chez les Gardians, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette (1965)
A.S.I.N :   B0000DSJ4E
www.amazon.fr

LIENS



Wikipédia
Georges BAYARD

Bibliographie
Georges BAYARD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 15:23

MICHEL et le brocanteur by, Georges BAYARD

Présentation de l'Editeur


A-T-ON jamais vu un brocanteur offrir de racheter, à dix fois son prix, un objet qu'il vient de vous vendre? Michel, au reçu d'une pareille proposition, se demande s'il a vraiment découvert, au marché aux Puces, l'occasion rarissime que guettent tous les amateurs, ou bien plutôt s'il ne va pas se trouver entraîné dans l'engrenage d'une ténébreuse affaire. Trop d'inconnus louches semblent s'intéresser brusquement à l'acquisition modeste qu'il vient de faire.
  Michel n'a pas peur, mais il voudrait bien ne pas perdre la face devant sa nouvelle camarade, l'espiègle Cristina dont l'accent italien fait sourire tout le monde. Tout le monde? Non, car voici qu'apparaît un mystérieux Chinois qui ne sourit guère... Attention, Michel!

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir


Titre :   MICHEL et le brocanteur
Auteur :   GEORGES   BAYARD
Edition :   Hachette  

BIBLIOTHÈQUE VERTE
Numéro : 20 . 0447 . 1

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« On va prendre un moulage en plâtre de l'empreinte ». p.64
Le calme de la nuit était impressionnant. p. 96
« Ça t'amuse, toi? » grogna Michel. p. 160
Michel franchit rapidement le couloir. p. 192



Dépôt légal n° 618 - 1er trimestre 1969.
IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
Usine de la Flèche, le 20-02-1969.
20 - 01 - 0447 - 07

© Librairie Hachette, 1961.  
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée; illustrée couleurs recto.
Nombre de pages : 254   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   205 grammes     Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   MICHEL et le brocanteur by, Georges BAYARD


MICHEL et le brocanteur by, Georges BAYARD -image



  «Demain, Marie-France aura la corvée de réparer les dommages! déclara-t-il. Elle y regardera à deux fois, avant de vider sa bouteille d'encre, lorsque l'envie lui en prendra de nouveau. »
  Daniel rit silencieusement.
  « Ça t'amuse, toi? grogna Michel.
  - Un peu, figure-toi! riposta son cousin. Imagine la tête de Chen Soun! Nous n'avons reçu que des éclaboussures, nous, mais lui, il a eu droit à la douche intégrale! Un jaune en bleu, ça doit être cocasse! »
  Michel rit à son tour. Il regrettait de ne pas avoir pu admirer le résultat de la farce des jumeaux.
  « Sans compter que s'il rencontre une patrouille d'agents, je me demande quelle explication il pourra bien leur donner!

Reproduction interdite



COUVERTURES


 

MICHEL et le brocanteur by, Georges BAYARD       MICHEL et le brocanteur by, Georges BAYARD




ANNEXE


Michel et le brocanteur, by Georges BAYARD
Editeur :   Hachette impr. Brodard et Taupin (1961)
Langue :   Français
A.S.I.N :   B0014Y85HG
www.amazon.fr

LIENS



Wikipédia
Georges Bayard

François LEBRUN

Œuvres de
Georges BAYARD

Partager cet article

Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 10:22
MICHEL et les deux larrons by, Georges BAYARD


Présentation de l'Editeur



STUPEFAITS, Michel et son cousin Daniel se figent sur le seuil de la salle d'exposition. Le tableau de la « Crucifixion », l'un des plus admirés du vernissage, a été mutilé!
    Quelqu'un a découpé un rectangle dans la toile. Là ou, la veille encore, on voyait le visage ironique d'un larron...
    Geste absurde d'un fou? ou vandalisme conscient, aux mobiles inconnus? Pour la police, aucun doute: c'est Julien Simon, parent éloigné de Michel, qui a fait le coup.
    Mais Michel, persuadé de son innocence, se jure de démasquer le vrai coupable. Même si de gros intérêts sont en jeu!

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   MICHEL et les deux larrons
Auteur :   GEORGES   BAYARD
Edition :   Hachette  

Bibliothèque VERTE
Numéro : 20 . 5391 . 6

ILUSTRATIONS DE PHILIPPE DAURE

Dépôt légal n° 7543, 4° trimestre 1978.12
IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
20 - 01 - 5391 - 02

© Hachette, 1977.  
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.
LIBRAIRIE HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI

Reliure :   cartonnée; illustrée couleurs recto.
Nombre de pages : 183   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   160 grammes                  Format :   12x17 cm
I.S.B.N :   2 - 01 - 003781 - 2     Code Barre EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur selon état : Mars 2006 de 04€00 à 06€00


ANNEXE



amazon   Editeur :   Hachette (1977)
Langue :   Français
I.S.B.N-10 :   2010037812


LIENS



Wikipédia  Georges Bayard
François LEBRUN

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE NET
  • CONSUS - FRANCE  NET
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog