Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 18:29

J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  A Cherbourg, un soir, sur les quais...
  Le jeune Phil découvre un enfant endormi, enveloppé dans un capuchon. Stupeur! Cet enfant est une petite Japonaise qui dit se nommer Youri. D'où vient-elle?
  Phil la conduit chez sa mère qui la réconforte et consent à la garder. Une touchante amitié unit les deux enfants. Mais, un jour, Youri disparaît, aussi mystérieusement qu'elle est venue. Pendant des mois, Phil va vivre dans l'inquiétude. Enfin le voilà qui décide de s'embarquer pour le Japon, avec le fol espoir de renouer le fil rompu de l'amitié... C'est une merveilleuse aventure dont P.-J. Bonzon fait le récit, en des pages pleines de couleur et de vibrante émotion.










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   J'irai à Nagasaki
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

Numéro de référence : 178

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS D'ALBET CHAZELLE
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« Youri, regarde-moi... c'est Phil, ton ami Phil! »   p. 64
Phil la contemplait longuement, et il lui semblait revoir Youri.   p. 96
Phil était à bout de forces.   p. 160
Phil traversa la ville pour se rendre à la prison.   p. 192


Dép. lég. 3800 - 4° tr. 65.

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
04.162 - IV - 12 - 0467

© Librarie Hachette 1961.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré illustrée couleurs in recto.
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD . TAUPIN . RELIURE

Nombre de pages : 253   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   202 grammes   Format :   115 x 165 x 18 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON   page 190


J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON




  Ils descendirent ensemble dans la rue et s'assirent côte à côte le long du trottoir, selon l'habitude des gamins de Tokyo. Sous son allure gavroche, Hayami avait le cœur sensible. En cela, il rappelait à Phil le grand Théo de la bande des Kouines, et pour cela sans doute, il lui avait un jour parlé de Youri.
  « Oui, elle est très malade... toujours à cause de ce peigne d'écaille qu'on l'accuse d'avoir volé. Ah! si nous pouvions savoir!...
  - Elle ne soupçonne personne... ni toi non plus?... »,
  Phil soupira. De vrais soupçons, il n'en avait pas, et pourtant il ne pouvait s'empêcher de penser au fils Kasouga. Jusqu'alors il n'en avait parlé à personne, pas même au vieux Tsoukouda, car rien ne lui paraissait plus odieux, plus horrible qu'une accusation sans preuves. Et pourtant!...
  « Tu as bien tout de même une toute petite idée, insista Hayami.
  - Oui, une idée, mais rien de plus.
  - Tu ne peux ^pas me la dire? »
  Phil hésita encore; puis, à mi-voix, se penchant vers Hayami :
  « C'est mal d'accuser quelqu'un sans savoir; pourtant, le vrai coupable, il me semble que c'est peut-être le fils du marchand de soie...
  - Pourquoi ne l'avais-tu jamais dit?
  - Parce que je n'ai aucune preuve... rien que des soupçons... et encore!...
  - Alors, pourquoi penses-tu à Hiro?
  - Son attitude, quand j'ai sonné à la porte de son père, était étrange. Pourquoi, par ses menaces, essayer de me décourager de vouloir retrouver Youri? Pourquoi, le jour où, par hasard, je l'ai croisé dans la rue des Quatre-Petites-Cloches-de-Bronze, m'a-t-il arrêté, l'air méchant, pour me demander si j'avais vu Youri, et pour me dire qu'elle n'était qu'une menteuse? »
  Le petit marchand de journaux réfléchit.
  « Veux-tu que je parle de tout cela aux autres? »
  Les « autres » c'étaient ceux de l'escouade des crieurs de journaux du quartier. Ils formaient une bande, semblable à celle des Kouines, et se réunissaient sur une place, tout près de là. Phil s'effraya à la pensée de voir ses soupçons ainsi livrés aux quatre vents, mais il avait trop de chagrin. Youri était trop malade.
  « Si tu veux, Hayami! »
  Le petit Japonais lui serra la main.
  « Ecoute, Phil, au Japon, un proverbe dit que celui qui a fait quelque chose de mal finit toujours par se trahir au moins une fois... Dès demain, toute notre bande partira en chasse. »
  Le lendemain, comme chaque jour, Phil traversa la ville pour se rendre à la prison. Au visage de l'infirmière, il devina tout de suite que Youri allait plus mal.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1965



J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON     J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON






ANNEXE



J'irai à Nagasaki, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1961)
I.S.B.N-10 :   B0095UY4JY




LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie
Paul-Jacques   BONZON

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 17:45

L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  DANS le brûlant décor de Séville, cette si pittoresque capitale de l'Espagne du sud, le jeune Pablo, marchand ambulant, est frappé par la tristesse de la petite gitane Juanita qui propose aux touristes étrangers un choix d'éventails andalous.
  Il sait gagner sa confiance; Juanita lui avoue que, malgré ses jolies robes, elle n'est pas heureuse et vit misérablement chez des gens qui ne sont pas ses parents, dans le quartier perdu de Triana.
  Accompagné de son inséparable ami, l'aveugle Lazarillo, Pablo se lance dans la courageuse entreprise de libérer juanita et de retrouver sa famille.
  Ceci l'entraînera dans une série d'aventures qui l'emmèneront à travers l'Espagne, de Grenade aux « îles Fortunées ».
  De nombreuses péripéties, dont la disparition de la jeune fille, la visite au paradis des bohémiens et la révélation d'un secret gitan, se déroulent jusqu'à la surprise du dénouement...



A
ma fille
ISABELLE





FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   L'éventail de Séville
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

numéro de référence : 48

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS DE FRANÇOIS BATET
noir & blanc in texte.

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers.

Dép. lég. 1161 - 2e tr. 63
04.077-VI-6-8101

© Librairie Hachette 1958.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 189   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   163 grammes   Format :   115 x 165 x 17 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur

EXTRAIT   L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON   page 23


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON




  Cette nuit-là Pablo mit longtemps à s'endormir. Il eut envie d'éveiller le vieux Lazarillo, mais l'aveugle dormait si bien! Et que lui aurait-il dit? Lazarillo se serait moqué de lui tout bonnement et aurait ri. Pourtant qui pouvait bien être cette petite marchande d'éventails? Pourquoi se montrait-elle si méfiante? Pourquoi lui avait-elle menti, car elle n'habitait pasla plazza Santa Isabel, c'était évident.
  Malgré une nuit écourtée, il s'éveilla de bonne heure, en même temps que Lazarillo qui lui demanda s'il n'avait pas couché avec un scorpion. Aussitôt levé, une poignée d'olives dans sa poche, il reprit le chemin de Triana. Séville dormait encore, mais déjà toute vibrante de soleil. Sur le pont du Guadalquivir il s'arrêta un instant pour contempler la tour de l'Or qui domine et protège le fleuve, puis se retourna pour apercevoir, plus loin, la giralda, toute baignée d'une pure lumière. Oubliant un instant ses préoccupations, il murmura pour lui seul :
  « C'est beau! »
  Puis il entra dans le populeux faubourg, déjà éveillé, lui, déjà plein de bruit et de lourdes odeurs d'huile. Il eut beaucoup de peine à retrouver la rue, la cour où la petite marchande avait disparu. De jour, l'endroit paraissait encore plus laid, plus misérable. Des muchachos s'amusaient à faire nager dans le ruisseau des bouts de roseaux arrachés au lattis d'une palissade. Son cœur se serra à la pensée que sa gracieuse et pimpante petite voisine de la cathédrale pût vivre là. Oh! non, ce n'était pas possible!
  A quelques pas de lui, une foule de badauds entourait des ouvriers en train de remettre d'aplomb un tramway sorti des rails. Il fit semblant de s'intéresser à l'opération, jetant de fréquents regards vers la cour. Des hommes, des femmes, des enfants entraient et sortaient comme d'une ruche. Il aurait vite reconnu la belle robe andalouse.
  Tout à coup, son cœur fit un bond; une fillette venait de paraître, un grand couffin d'aloès tressé à la main. Elle portait une vieille jupe trop courte et déteinte et marchait pieds nus. Cependant, la démarche, la silhouette étaient bien les mêmes. Son cœur battit plus fort encore quand la fillette, se retournant pour gronder deux gamins qui lui lançaient de l'eau sale du ruisseau, il aperçut son visage. Il en éprouva un choc si violent que, paralysé, il la laissa s'éloigner et disparaître.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1963


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON     L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON



Commentaire en ligne


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte ( 1961)
I.S.B.N-10 :   B0000DWDTX
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
L'éventail de Séville   (Les hors "série")

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par François BATET
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 15:45

Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  Un petit garçon effrayé pleure de solitude et d'angoisse sur son lit d'hôpital. Personne ne sait d'où provient la blessure qui l'a amené ici. Il a surpris un terrible secret et pense qu'une bande de dangereux malfaiteurs le menace.
  Quelle chance il a d'avoir pour voisin de salle un des fameux Compagnons de la Croix-rousse!
  Ces courageux garçons, secondés par leur inséparable amie Mady et l'intelligent chien-loup Kafi, vont avec pour seul indice un gant d'une forme bizarre, se lancer sur la piste des bandits. Les démasquer, mettre fin à leurs agissements et rendre la paix et la santé au petit palade, tel est le but que se sont fixé les généreux Compagnons.










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons et l'homme au gant
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   20/0470/3

ILLUSTRATIONS D'ALBET CHAZELLE
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

Gnafron sifflait pour distraire ses seins.   p. 32
« Tiens ta langue... Prends garde. »   p. 64
Quelques instants plus tard, la voiture était là...   p. 128
« Le chien-loup!. » hurle un de nos agresseurs.   p. 160


TOUS LES PERSONNAGES DE CE ROMAN
SONT FICTIFS


© Librarie Hachette 1968.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

6569-5 - Dépôt légal n° 7435, 4e trimestre 1973.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris.
Usine de La Flèche, le 05-11-1973.
20-01-0470-09

Reliure :   cartonnée pelliculée, à dos carré illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN . RELIURE
Nombre de pages : 184   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   162 grammes   Format :   115 x 165 x 17 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

Neuvième tirage de ce titre dans cette collection.
Exemplaire Fidèle à l'original.

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON   page 33


Les six compagnons et l'homme au gant, by  Paul Jacques BONZON -image2-50-150




  J'attendis la récréation et entraînai le groupe au fond de la cour. Cette fois, en apprenant ce que m'avait raconté Mady, ils n'éclatèrent pas de rire comme dans les couloirs de l'hôpital. Bistèque essaya bien de plaisanter en disant que Mady avait des dons de « voyante extra-lucide », personne ne releva la plaisanterie.
  Cependant, tout le monde fut de mon avis, même Corget qui se méfiait de tout. Le récit de Loulou demandait à être vérifié... nous devions voir de près ce fameux sous-sol. Nous ne connaissions pas son emplacement. Seul, Gnafron pourrait peut-être nous renseigner. On décida d'aller chez lui, puisqu'il devait être de retour, le jour même, après l'école. Ce soir-là, calé dans un fauteuil, près de la fenêtre, Gnafron sifflait pour distraire ses serins. Il était encore pâle mais heureux de se retrouver chez lui. Mot pour mot, il confirma le récit de Mady.
  « J'en étais sûr », fit-il, triomphant.
  Et d'ajouter aussitôt :
  « Ah! si je pouvais marcher! je serais déjà allé rôder autour de ce sous-sol. »
  En effet, il avait questionné Loulou après le départ de Mady. Mais Loulou craignait-il que nous allions là-bas, ou ne se souvenait-il plus très bien? Les renseignements qu'il avait donnés étaient vagues. Gnafron avait seulement compris que ce sous-sol se situait dans une impasse s'ouvrant sur la montée des Alouettes.
  Aucun d'entre nous n'avait entendu parler de cette montée des Alouette; elle n'était sans doute pas dans notre quartier. Heureusement, la Guille promenait toujours dans son cartable un vieux plan de Lyon. Il le déploya sur la table. On chercha partout, au hasard, chacun explorant un quartier de la ville... sauf celui de la Croix-Rousse. Tout à coup, Corget posa son doigt entre Rhône et Saône. A notre grand étonnement, la montée des Alouettes se trouvait près de l'église du Bon-Pasteur, c'est-à-dire en plein cœur de la Croix-Rousse. Ce ne pouvait être qu'une rue très courte, peu passante puisque nous ne la connaissionns pas.


Reproduction interdite





COUVERTURES   année 1973


Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON



Commentaire en ligne



Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les six compagnons et l'homme au gant, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette impr. Brodard et Taupin (1963)
I.S.B.N-10 :   B0014Y5B64
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Albert CHAZELLE
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 14:00

Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  AU retour d'une promenade à l'aérodrome de Lyon-Bron, les Six compagnons et Mady sauvent un homme blessé découvert près de sa voiture renversée au bas d'un talus.
  Banal accident de la route?... Les Compagnons en doutent. En effet, non seulement le blessé, un Anglais, porte encore sa montre au poignet, mais une autre montre-bracelet, d'origine anglaise, est retrouvée près de l'auto, les aiguilles bloquées à l'heure de l'accident. Le conducteur n'était donc probablement pas seul dans la voiture. Pourquoi son compagnon aurait-il disparu?
  Tel est le point de départ d'une nouvelle aventure des Compagnons de la Croix-Rousse, qui conduira nos jeunes Lyonnais jusqu'à Londres où, avec leur inséparable chien Kafi, ils vont se révéler les plus extraordinaires collaborateurs de Scotland Yard...

A Denis MONDON et François
SARANO grâce à qui les
Compagnons sont allés en
Angleterre.
Paul-Jacques BONZON








FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons à Scotland Yard
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

numéro de référence : 374

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.3308.2

ILLUSTRATIONS DE ALBERT CHAZELLE
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« Oh! un si gros animal!... Est-il féroce?... »   p. 32
Tout à coup un grand jeune homme se précipite vers nous.   p. 64
Elle se laissa tomber dans un fauteuil.   p. 128
« Les plans, vous les trouverez probablement dans ces bagages. »   p. 160


Dép. lég. 461 - 4e tr. 68

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
20-01-3308-01

Poids :   170 grammes   Format :   115 x 165 x 18 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON



© Librairie Hachette 1968.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée, à dos carré illustrée couleurs in recto
Imprimé en Frnce
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 183   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Livre épuisé chez l'éditeur

EXTRAIT Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON   page 32


Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON




  La même employée en blouse blanche accueillait les visiteurs dans la salle d'attente. Nous lui étions devenus sympathiques. De loin, elle nous fit signe qu'elle s'occupait de nous. Après être passée dans le bureau voisin, elle revint en disant que « notre » malade était prévenu.
  Cinq minutes plus tard, la jeune Anglaise apparut, les traits reposés, plus détendue, en vérité très jolie.
  « Je vous attendais, dit-elle. C'est gentil d'être revenus. Mon père va mieux. Ce matin il a pu se lever quelques instants. Cependant, je suis toujours inquiète à cause de sa mémoire. Il a perdu tout souvenir de ce qui s'est passé au moment de l'accident et même de son voyage en avion. »
  Puis, jetant un coup d'œil autour de nous comme si elle cherchait quelqu'un :
  « Et votre chien?... Vous l'avez amené? »
  Je lui expliquai qu'il n'avait pas l'autorisation d'entrer et que je l'avais attaché dans la cour à un lampadaire.
  Elle nous accompagna dehors et se montra impressionnée par la taille de mon chien.
  « Oh! un si gros animal!... Est-il féroce?... Est-ce que je peux le toucher?... Et comment s'appelle-t-il?
  - Kafi! »
  Le nom lui parut si drôle qu'elle étouffa un petit rire.
« Coffee! Que c'est amusant! Ce chien n'est pourtant pas noir?
  - Je sais, fit Mady. Coffee! signifie « café » en anglais mais lui, c'est Kafi, avec un « K. »


Reproduction interdite





COUVERTURES   année 1968


Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON



Commentaires en ligne



Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les six compagnons à Scotland Yard , by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (5 mai 1982)
I.S.B.N-10 :   2010012275
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
Les Six Compagnons à Scotland Yard

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Albert Chazelle
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 12:56

L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  DANS le brûlant décor de Séville, cette si pittoresque capitale de l'Espagne du sud, le jeune Pablo, marchand ambulant, est frappé par la tristesse de la petite gitane Juanita qui propose aux touristes étrangers un choix d'éventails andalous.
  Il sait gagner sa confiance; Juanita lui avoue que, malgré ses jolies robes, elle n'est pas heureuse et vit misérablement chez des gens qui ne sont pas ses parents, dans le quartier perdu de Triana.
  Accompagné de son inséparable ami, l'aveugle Lazarillo, Pablo se lance dans la courageuse entreprise de libérer juanita et de retrouver sa famille.
  Ceci l'entraînera dans une série d'aventures qui l'emmèneront à travers l'Espagne, de Grenade aux « îles Fortunées ».
  De nombreuses péripéties, dont la disparition de la jeune fille, la visite au paradis des bohémiens et la révélation d'un secret gitan, se déroulent jusqu'à la surprise du dénouement...



A
ma fille
ISABELLE





FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   L'éventail de Séville
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

numéro de référence : 48

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20/0466/1

ILLUSTRATIONS DE FRANÇOIS BATET
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« C'est vrai, je n'habite pas sur la plaza Santa Isabel. »   p. 32
« Castagnettes andalouses!... Senores et senoras, écoutez!... »   p. 64
« Juanita! »   p. 128
Cependant la barque avance toujours.   p. 160


Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers.

Dép. lég. 7015 - 2e tr. 68.
20-01-0466-09

© Librairie Hachette 1958.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

TOUS LES PERSONNAGES DE CE ROMAN
SONT FICTIFS


Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 189   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   165 grammes   Format :   115 x 165 x 17 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur'

EXTRAIT   L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON   page 61


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON




  ON ÉTAIT en janvier. Le soleil laissait tomber sur la ville des rayons encore brûlants, mais l'ombre demeurait fraîche, car de la sierra Nevada, la bien nommée, descendait un air presque glacé.
  Pablo marchait d'un bon pas pour se réchauffer, son collier de castagnettes en sautoir jusque sur le ventre.
  « Castagnettes andalouses! Señores et señoras, écoutez!... »
  Alors il s'arrêtait, remontait son pantalon, cambrait la taille et, au beau milieu du trottoir ou sur la terrasse d'un café, se mettait à siffler une séguedille en s'accompagnant de castagnettes, une paire dans chaque main. Il avait acquis une telle virtuosité dans son sifflet et dans le maniement des petites coques de bois sec que les passants s'arrêtaient pour l'écouter et, plus encore pour le regarder, amusés par son extraordinaire mimique.
  Mais prendre plaisir à l'entendre et acheter cela fait deux. En plein hiver, malgré la douceur du climat andalou, les touristes étaient assez rares. Mêmes dans l'enceinte des tours vermeilles, même devant les portes du célèbre palais de l'Alhambra aux murs couverts d'azulejos, comme à Séville, les clients étaient peu nombreux.
  Ce matin-là, après avoir déambulé dans la ruelle du Zacatin sans avoir vendu une seule paire de castagnettes, il alla s'asseoir au soleil, sur le coin d'un trottoir d'une petite plaza presque déserte. Il soupira.
  « Quatre mois!... quatre mois déjà que nous sommes à Grenade; pas la moindre trace de Juanita et d'Antonio. La ville est grande; pourtant, s'ils s'y trouvaient, nous les aurions déjà aperçus. »
  La tête dans les mains, il resta songeur. Devant ses yeux passa le visage de la petite marchande d'éventails. Il revécut leur première rencontre, les délicieux instants où ils s'étaient accoudés sur le pont du Guadalquivir. Avec l'éloignement, le recul, ces instants lui paraissaient plus merveilleux encore.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1968


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON     L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON



Commentaire en ligne


L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



L'éventail de Séville, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte ( 1961)
I.S.B.N-10 :   B0000DWDTX
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
L'éventail de Séville   (Les hors "série")

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Hachette
Bibliothèque verte depuis 1958

Livres illustrés par François BATET
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 15:54

Les six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  «Venez vite! Votre mère vient d'avoir un accident! Nous allons vous mener auprès d'elle, à la clinique... »
  Affolée, Youlna, la jeune Guinéenne, s'engouffre dans la voiture qui attend devant sa porte. Mais à peine a-t-elle disparu que sa mère survient et comprend tout : sa fille a été enlevée!
  Aussitôt, les Compagnons et Mady entrent en campagne pour retrouver celle qu'ils appellent « la princesse noire » et qui, arrivée à Lyon quelques mois auparavant, est vite devenue leur amie. Ah! si seulement la jeune Africaine avait consenti à leur confier le secret qu'ils pressentaient.
  Maintenant, les Compagnons doivent partir à zéro et recueillir des indices. mais on peut faire confiance à leur habileté... et au flair de leur chien Kafi!

A Françoise Deau
très amicalement.


Paul-Jacques BONZON








FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six compagnons et la princesse noire
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.3871.9

ILLUSTRATIONS DE MAURICE PAULIN
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

Ils la virent se précipiter vers la porte et s'enfuir.   p. 32
« Avez-vous quelque chose à dire à ce sujet? »   p. 64
Mady découvre le manteau de la jeune fille.   p. 128
« Nous en nettoyons des dizaines par semaine, comment voulez-vous que je sache? »   p. 160


6517-5 - Dépôt légal n° 8881, 3e trimestre 1974.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, bd Romain-Rolland - Montrouge
Usine de La Flèche, le 10-09-1974.
20.01.3871.04



© Librairie Hachette 1971.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI

Reliure :   cartonnée pelliculée, à dos carré illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 184   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   160 grammes   Format :   110 x 165 x 17 mm
I.S.B.N :   2.01.001731.5   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur

EXTRAIT Les Six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON   page 64


Les six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON




  A l'heure convenue, toute la bande se retrouvait près de la fontaine monumentale des Terreaux avec Kafi qui adorait cette place pour le plaisir d'effrayer les pigeons.
  De là, ils prirent la direction du commissariat central où, sur le vu de leur convocation, l'agent de service les laissa entrer. Introduits dans un bureau, ils eurent la surprise d'y trouver, déjà arrivés, les hôteliers, les deux portiers et une femme de chambre du Concordia.
  « Asseyez-vous, dit un agent, le commissaire sera là dans quelques instants. »
  Intimidés, les Compagnons prirent place sur des chaises. Tidou demanda à Kafi de s'asseoir derrière la sienne et de ne plus bouger.
  Le commissaire arriva bientôt, par une porte du fond, accompagné de l'inspecteur Girodet et d'un agent qui s'installa à une petite table, devant une machine à écrire. C'était un homme de forte stature, aux cheveux grisonnants, taillés en brosse, ce qui lui donnait une allure militaire plutôt sévère. Pour tout dire, il n'avait pas l'air commode.
  « Je vous ai convoqués, commença-t-il d'une voix fortement timbrée, parce que la seule personne pouvant fournir des éclaircissements sur cette affaire n'est pas en état de parler... et, au mieux, ne le sera pas avant longtemps. L'enquête ne peut pas attendre. Pour l'instant, aucune demande de rançon n'ayant été faite, nous devons nous contenter d'hypothèses. Mais venons-en au fait. Rien, absolument rien n'a été trouvé dans les chambres de l'hôtel, n'est-ce pas, inspecteur Girodet?
  - Non, aucun papier, aucune lettre, ce qui est assez étrange chez des personnes arrivées en France depuis plusieurs semaines. Il semble que Mme Bouakou faisait disparaître le courrier qu'elle recevait.
  - Avez-vous quelque chose à dire, à ce sujet? fit le commissaire en s'adressant aux hôteliers. Le facteur déposait-il des lettres au nom de Mme Bouakou ou de sa fille?
  - Jamais... nous pensions que nos clientes se faisaient adresser leur correspondance poste restante.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1974



Les six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON

Le label CHOUETTE figurant ci-dessus signifie
que ce livre a été sélectionné par le jury du
Club des Jeunes Amis des Animaux.






Commentaire en ligne



Les six compagnons et la princesse noire, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les Six compagnons et la princesse noire, by Paul-Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1974)
I.S.B.N-10 :   2010017315
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
Les Six Compagnons et la princesse noire

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Hachette
Bibliothèque verte depuis 1958

Livres illustrés par Maurice PAULIN
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 13:09

Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  LES Compagnons participent, dans un petit village, à la restauration d'une chapelle romane qui renferme un tableau, œuvre du célèbre peintre espagnol Ribera.
  Un jour, un admirateur demande l'autorisation de copier la toile. Sans méfiance, le maire lui confie les clefs de la chapelle. Or, lorsque le travail est terminé, un expert constate que l'authentique chef-d'œuvre a été remplacé par la copie. Qui a volé le tableau? Le peintre amateur?... Une seule chose est certaine, le malfaiteur ne s'est pas introduit dans l'ancien sanctuaire par effraction. Il en possédait les clefs.
  Les Compagnons mènent leur enquête et, grâce à une certaine « clef-minute », grâce aussi à leur chien Kafi, ils trouveront, cette fois, la vraie clef : celle de l'énigme...


à Olivier Lambert
avec mes amitiées

Paul-Jacques BONZON




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons et la clef-minute.
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.5277.7

ILLUSTRATIONS DE ROBERT BRESSY
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« Ce tableau est une copie. »   p. 32
« Oui, c'est moi qui l'ai faite. »   p. 64
Il stoppe à quelques mètres de notre camarade.   p. 96
Cela s'est passé si vite que personne n'a rien compris.   p. 128


1410-5 - Dépôt légal n° 0421, 1er trimestre 1980.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, bd Romain-Rolland - Montrouge.
Usine de La Flèche, le 20-03-1980.
2-01-5277-03

Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.
Dépôt : juin 1977.


© Librairie Hachette 1977.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI°

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 150   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   139 grammes   Format :   110 x 165 x 13 mm
I.S.B.N :   2-01-003402-3   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON   page 65


Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON




  Ainsi, l'équipe s'égailla à travers la ville. Pour mon compte, je m'étais affecté le troisième arrondissement qui jouxtait le populeux faubourg de Villeurbanne. Ma liste comportait 13 adresses. Je commençai par explorer le quartier dense des bords du rhône, puis m'éloignai vers la ville neuve de la Part-Dieu pour suivre ensuite l'interminable avenue Lacassagne et les rues avoisinantes. J'avais déjà rayé huit adresses sur ma liste, m'entendant partout répondre la même chose : non, la petite clef, peut-être, mais certainement pas la grosse.
  La neuvième serrurerie était, comme la plupart des autres, située dans une petite rue. J'eus un moment d'espoir en voyant l'ouvrier tourner et retourner la grosse clef entre ses doigts.
  « J'en ai fait une presque semblable, il y a une quinzaine de jours, fit-il, mais on ne m'a pas, en même temps, demandé de reproduire une clef de cadenas. »
  Ce n'était pas là non plus. De toute façon, la date ne concordait pas et Rougemont aurait certainement fait exécuter les deux clefs en même temps.
  Il était déjà six heures et demie. Il me restai encore quatre noms sur ma liste. Je commençais à trouver, comme M. Sabatier, que nos recherches étaient insensées quand tout à coup, en marchant à pied, la main au guidon de mon vélomoteur, à cause du sens interdit, je découvris cette enseigne : Clef seconde.
  C'était un atelier comme les autres, qui vendait aussi toutes sortes de plaques : « Chien méchant » ... « Fermez la porte, S.V.P. » ... etc. Je n'avais pas cette adresse sur mon papier. A tout hasard, j'entrai et montrai mes clefs. Le jeune ouvrier qui gravait une plaque secoua la tête.
  « Non, je ne vois pas... mais peut-être que le patron... »
  Se tournant vers la porte d'une arrière-boutique, il appela :
  « Patron! On vous demande! »
  Un homme au visage anguleux s'approcha. Je lui montrai les deux clefs, en insistant sur la grosse. Il demeura quelques instants silencieux, les sourcils froncés, examinant la grosse clef puis, sans hésiter, il déclara :
  « Oui, c'est moi qui l'ai faite. Elle était trop compliquée pour que je la laisse à mon apprenti... Vous voudriez encore les mêmes?
  - Non, je... j'aimerais seulement savoir qui vous les a apportées et quand?


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1980



Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON






Commentaire en ligne



Les six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les Six compagnons et la clef-minute, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1977)
I.S.B.N-10 :   2010034023
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Robert Bressy
Voir Album sur Flickr

Hachette
Bibliothèque verte depuis 1958

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 15:05

Les Six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  «CES peaux, demande Tidou, qu'est-ce que c'est?
  - Comment! s'exclame le vieux Peder... Vous n'avez pas compris? »
  Et pourtant, là, sous leurs yeux, s'étalent des dépouilles de bébés phoques.
  Les Compagnons se révoltent contre l'abominable vérité. Ils renoncent aussitôt à leurs paisibles vacances dans le Grand Nord pour démasquer les auteurs d'un scandaleux trafic.
  Des glaces de l'Antarctique aux plateaux déserts de Laponie, ils vont poursuivre et affronter d'odieux individus prêts à tout pour échapper à la justice.









FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons et les bébés phoques.
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.5967.3

ILLUSTRATIONS DE ROBERT BRESSY
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« En tout cas, reprit Mady, le sens de ces quelques mots m'échappe. »   p. 32
Le soleil dissimulé derrière les nuages donnait une impression de crépuscule sans fin.   p. 64
Tidou le serra dans ses bras, ivre de joie.   p. 96
Les deux portes arrière étaient restées ouvertes.   p. 128


1050-5 - Dépôt légal n° 2259, 1er trimestre 1981.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, bd Romain-Rolland - Montrouge.
Usine de La Flèche, le 24-02-1982.
2-01-5967-03

Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.
Dépôt : mars 1980.


© Hachette 1980.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI°

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 150   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   133 grammes   Format :   110 x 165 x 13 mm
I.S.B.N :   2-01-005946-8   Code Barre = EAN :   9 782010 059469

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   Les six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON   page 64


Les Six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON




  Il était neuf heures du soir. Le soleil, dissimulé derrière les nuages, donnait une impression de crépuscule sans fin. Rassemblés dans la cabine de pilotage, les Compagnons scrutaient l'horizon à l'avant, espérant apercevoir la coque sombre du Roedberg. Mais seule, la mer immense s'étendait à l'infini.
  « Allez vous coucher, dit le vieux Peder Holthe. Inutile d'attendre la nuit. Vous savez bien qu'elle ne viendra pas! » plaisanta-t-il.
  Ils obéirent sans protester. La cabine était confortable, avec ses huit couchettes et, pour cuisiner, son réchaud à gaz que Bistèque aurait su apprécier. Il y avait même une sorte de réduit-toilette, ce qui n'existait pas à bord de tous les morutiers. Les trois camarades, assis sur le bat-flanc, discutèrent un moment avant de se coucher. Ils se demandaient si Harald n'avait pas une idée en tête au sujet de Knut et des deux hommes, mais son air taciturne n'encourageait guère la conversation.
  Il était une heure du matin quand, abandonnant son gouvernail, Harald dégringola dans la cambuse où son beau-père était venu prendre un peu de repos. Le vieil homme se leva aussitôt :
  « Que se passe-t-il? demanda le Tondu que le bruit avait réveillé le premier.
  - Montez, vous verrez! »
  Ils grimpèrent dans la cabine de pilotage; l'horizon semblait toujours vide.
  « Regardez plutôt le radar », suggéra le vieil homme.
  Tidou se pencha sur le cadran rond balayé par une longue aiguille, qui le faisait ressembler à une horloge prise de folie.
  « Que vois-tu? demanda Peder.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1982



Les Six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON     Les Six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON






Commentaire en ligne



Les six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les Six compagnons et les bébés phoques, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1980)
I.S.B.N-10 :   2010059468
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Robert Bressy
Voir Album sur Flickr

Hachette
Bibliothèque verte depuis 1958

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 15:18

Les six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  «FORMIDABLE! Le Sénégal! Formidable! » s'écrie le Tondu, jetant en l'air son béret, comme dans les grandes circonstances.
  Les Six Compagnons, invités à passer huit jours en Afrique, laissent éclater leur enthousiasme.
  Pourtant, à peine arrivés à destination, ils découvrent dans la nuit, grâce à leur chien Kafi, un piroguier inanimé. Le malheureux s'est rendu sur une petite île, au large de son village, et des inconnus l'ont assailli et menacé de mort au cas où il tenterait de revenir.
  Le voyage des Six Compagnonce de façon dramatique...


A mon jeune ami suisse Georges Musy

Paul-Jacques BONZON




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons et les piroguiers.
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.5392.4

ILLUSTRATIONS DE ROBERT BRESSY
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

Enfin, la pirogue toucha la rive.   p. 32
Le malheureux était épuisé...   p. 64
Je vais me hisser sur une branche de palétuvier.   p. 96
Nous sautons tous à terre...   p. 128


1050-5 - Dépôt légal n° 2259, 1er trimestre 1981.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, bd Romain-Rolland - Montrouge.
Usine de La Flèche, le 16-02-1981.
2-01-5392-04

Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.
Dépôt : février 1978.


© Hachette 1978.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI°

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 149   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   142 grammes   Format :   110 x 165 x 13 mm
I.S.B.N :   2-01-003782-0   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   Les six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON   page 30


Les six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON




  Le chauffeur remonta à son volant et le camion démarra plus doucement qu'il ne s'était arrêté.
  « Je ne comprends pas, non, je ne comprends pas, répéta N'Goum en le voyant s'éloigner. Allons, rentrons vite maintenant; reprenez vos bagages et venez. »
  La lune s'était levée dans un ciel où flottait comme un tissu de gaze, la nuit tropicale. A cause de N'Goum, nous avions hâte d'arriver. Nous ne sentions plus la fatigue. L'étudiant avait pris la tête de la troupe, et marchait à longues foulées, silencieux, inquiet. Enfin on atteignit un rivage où les coquillages craquaient sous nos pas. L'océan clapotait doucement.
  « Samiouth est là-bas, de l'autre côté de ce bras de mer, expliqua N'Goum. Nous allons prendre une pirogue. »
  Sept ou huit embarcations étroites, effilées, creusées à même des troncs d'arbres, gisaient sur la grève. Aidé du Tondu, le plus fort de l'équipe, N'Goum en tira une pour la mettre à l'eau en expliquant :
  « En principe, elles sont faites pour cinq, mais vous n'êtes pas lourds. Nous y tiendrons tous avec le chien et les bagages. »
  Il aida Mady à monter à bord en lui recommandant de s'asseoir à l'extrémité, avec Kafi. Nous suivimes, l'un après l'autre, et N'Goun, armé d'une longue perche, sauta le dernier pour guider la pirogue.
  La traversée n'était pas longue, deux kilomètres tout au plus, sur des eaux calmes et tièdes. Malgré l'étroitesse de l'embarcation, nous n'avions pas peur. D'ailleurs, nous savions tous nager. Debout, à l'arrière, maniant avec souplesse sa longue perche, l'étudiant se taisait. Pour rompre le silence, Mady lui demanda :
  « Qu'est-ce qu'on aperçoit, de très sombre, à gauche, sur la mer?
  - L'île des palétuviers. Autrefois, dans notre dialecte, on l'appelait Mandraga : l'île des démons.
  - Nous pourrons y allr?
  - Je ne vous le conseille pas. Elle a mauvaise réputation. Les gens du pays n'y abordent jamais.
  - Ils ont peur des démons?


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1981



Les six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON






ANNEXE



Les Six compagnons et les piroguiers, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1978)
I.S.B.N-10 :   2010037820




LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Robert Bressy
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 16:41

Les Six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  «FORMIDABLE! » répétait le Tondu.
  Antonin Aubanel - Baba pour les Six Compagnons - venait de se classer second de la fameuse course cycliste Milan-San Remo.
  Cet exploit a soudainement révélé les dons exceptionnels du jeune coureur qui n'a même pas vingt ans. Aussitôt, les propositions affluent de tous les côtés, et Baba, encouragé par ses amis, accepte de participer au Tour de France.
  La brusque révélation d'un nouveau champion contrarie des plans, provoque des jalousies, déçoit des ambitions et, tout au long de la célèbre épreuve, les Six Compagnons vont écarter les pièges et déjouer les embûches qui se dressent sur la route de leur ami.


A Jean-Christophe Pic, en souvenir
de ses chevauchées cyclistes. Avec
toute mon affection.

Paul-Jacques BONZON




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   Les Six Compagnons au Tour de France
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.5094.6

ILLUSTRATIONS DE ROBERT BRESSY
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

Dès le départ, Rodolfi déclencha les hostilités.   p. 32
Kafi insiste, me tirant par la manche.   p. 64
« Et surtout une photo intéressante. »   p. 96
Je tends à nouveau le mouchoir à Kafi.   p. 128


6388-5 - Dépôt légal n° 2852, 3° trimestre 1976.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, bd Romain-Rolland - Montrouge.
Usine de La Flèche, le 16-09-1976.
2-01-5094-01

© Librairie Hachette 1976.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI°

Reliure :   cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 150   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   159 grammes   Format :   110 x 165 x 15 mm
I.S.B.N :   2-01-002685-3   Code Barre = EAN :   NON



EXTRAIT Les six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON   page 33


Les Six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON




  LA GRANDE ÉPREUVE est commencée. Chaque soir, nous écoutons avec passion les comptes rendus à la radio et à la télévision, avant d'avoir, le lendemain, de plus amples détails dans Sport-Flash, le journal spécialement édité pour le tour.
  L'étape-prologue, courue sur douze kilomètres contre la montre sur un terrain sinueux mais plat, au bord de la Seine, est revenue au Hollandais Stevens, comme tout le monde s'y attendait. C'est donc lui qui a endossé le premier le maillot jaune. Il a réussi à grignoter cinquante-huit secondes sur son suivant immédiat, Rodolfi, et une minute vingt-cinq sur Baba qui, en se classant treizième, s'est comporté honorablement.
  La seconde étape a vu la victoire du rapide Martin, un Français fougueux qui fait souvent parler de lui aux étapes au finish. Aubanel s'est classé derrière, avec le même temps que le peloton. Quand nous lui avons téléphoné, le soir, à Rennes, il nous a répondu, de sa voix chantante du Midi :
  « Tout va bien; cette étape a été une promenade... mais ça ne va pas durer. Merci pour votre coup de fil. Continuez de m'appeler, chaque soir. Vous entretenez mon courage. »
  Baba ne se trompait pas en disant que tout allait changer. Le jour suivant, Rodolfi, qu'Aubanel appelait le patron ou le « vieux », sans qu'il y eût rien de péjoratif dans cet adjectif, avait décidé de secouer la torpeur de la troupe, torpeur qui profitait aux coureurs médiocres mais déplaisait aux ambitieux et aux cracks.
  Dès le départ, Rodolfi déclencha les hostilités en donnant à ses hommes la consigne de le suivre dans une échappée de longue haleine et de freiner ensuite le peloton pour lui permettre, à lui, de foncer vers le but et d'arriver en vainqueur aux Sables-d'Olonne. Le coup réussit... et même si bien que non seulement l'Italien remporta l'étape mais qu'il revêtit le maillot jaune. Hélas! en jouant le rôle de « gregario », Aubanel, lui, ne put tirer son épingle du jeu. Impuissant à contenir une attaque du peloton, après avoir laissé Rodolfi voler seul en avant, il se laissa déborder par le gros de la troupe et même lâcher dans les derniers kilomètres, pour se classer quarante-deuxième avec quatre minutes de retard sur son leader.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1976



Les Six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON     Les Six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON






ANNEXE



Les Six compagnons au Tour de France, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1976)
I.S.B.N-10 :   2010026853
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Bibliographie
Paul-Jacques   BONZON

Photos Galerie Livres
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Robert Bressy
Voir Album sur Flickr

Hachette
Bibliothèque verte depuis 1958

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog